Formulaire de recherche

Douaire de Jean Lamouret à Antoinette Claisse : 20.05.1624 [E2465/13]

Lettre de douaire fait par Jean Lamouret au profit d'Antoinette Claisse sa femme pour les mayeur et échevins de Cattenières.

Sachent tous présent et à venir que par devant honnête personne Arnould Bricout, à ce jour mayeur de et en toutes les terres que messieurs prévôt, doyen, chanoines et chapitre de Notre Dame en Cambrai ont à leur seigneurie de Cattenières en Cambrésis, et en présence des échevins d'icelle, vint et comparut en sa personne Jean Lamouret, natif dudit Cattenières, lequel remontra que pour subvenir et obéir à certaine promesse et convention fait en traité de son mariage avec Antoinette Claisse fille de […] demeurant à Carnières, lui étant son fiancé âgé suffisamment, avoir donné et donne, cède et accorde et par ce présent chirographe donnait, cédait et accordait à icelle Antoinette Claisse sa femme une mencaudée de terre labourable et héritage prise en quatre mencaudées à l'encontre de Jean Lenglet, beau-frère audit donateur, qu'il a à lui appartenant séante et gisante sur la seigneurie dudit Cattenières tenant à quatre mencaudées de Grégoire Oblen, de debout à trois boitellées de Jean Basieu, de l'autre debout au chemin que l'on dit Morelle, audit donateur tenu, succédé et échu patrimoniairement.

Pour laquelle promesse et convention ci-dessus fournir et accomplir de tout et partie d'icelle mencaudée ci-dessus donnée et donne conventionnellement selon la coutume de ce pays et comté de Cambrésis et pour être propre et valoir selon ce que sera ci-après déclaré au profit d'icelle Antoinette Claisse. Fut et a été par les mains dudit Arnould Bricout comme par les mains de seigneur et de justice et présents lesdits échevins ci-dessous nommés, adhéritée, vêtue, saisie et mise en bonne possession pour par elle en jouir et posséder avec ledit Jean Lamouret son mari tant qu'ils seront ensemble, de le vendre et en disposer moyennant que les deniers et dispositions provenant dudit héritage soient suffisamment et à l'apaisement de justice remployer à d'autres terres ou héritages qui de droit et raisonnablement tiendra la même vertue, côte, ligne et naturelle que ledit lieu ainsi donné et donne, tient et était pour ladite Antoinette Claisse dudit lieu et héritage ainsi donné et donne, avoir son droit de viager demeurant veuve de son dit mari aussi bien sans hoirs qu'avec hoirs et ce usufructuairement durant le cours dudit son viager. Ledit lieu et don à icelle fait en bon état sans ammortissement tant du fond, abouts et arbres. Si aucuns …. de la mort dudit son mari pour le tout être de telle valeur et estimation outrepasse, icelle douairière qu'à l'heure du trépas de son dit mari, et après lesquels trépas appartenir à tous les enfants qui seront trouvés procréés de leurs deux chairs et autant à l'un comme à l'autre, et sans autrui y partir car ainsi est leur franche et pure volonté nonobstant quelque loi, usage et coutume à ce contraire. Auxquelles … de douaire et convention ainsi fait et passé furent faits tous conjurements et jugements, toutes solennités à ce requis, faites, tenues, gardées et observées à la coutume de ce pays et comté de Cambrésis et tous droits pour ce dus bien payés et satisfaits. Et furent en toutes les coses dessus dites, présent savoir comme mayeur le prénommé Arnould Bricout et comme échevins sauf tous droits Julien Lesage, Jacques Gransard, Hubert Machon et Léonard Vaillant. Ce fut fait et passé sous leur pouvoir et jugement le vingtième jour du mois de mai l'an de grâce seize cent vingt quatre.

 

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.