Formulaire de recherche

Donation de Henri De Creil à Jacques De Francqueville : 02.06.1660 [E2465/13]

Du deuxième jour du mois de juin an mil six cent soixante par devant les mayeur et échevins du village de Cattenières soussignés. Comparut personnellement vénérable Seigneur Monsieur Henri De Creil, chanoine de l'église cathédrale de Beauvais lequel de sa pure et franche volonté, reconnut et déclara que pour la bonne affection qu'il a toujours porté et porte à l'endroit de honorable homme Jacques de Francqueville son cousin, et pour autre juste cause et considération à ce le mouvant, il avait et a, par cette présente, cédé et donné, en pur don d'entre vifs et irrévocable, perpétuellement et à toujours audit Seigneur de Francqueville, ce acceptant en personne à la charge du viager dudit Sieur De Creil, le nombre et quantité de quinze mencaudées et demie de terres labourables mainfermes situées en plusieurs pièces au terroir dudit Cattenières, dévolues, succédées et échues audit Sieur De Creil donateur par le trépas de feue Damoiselle Michelle De Francqueville veuve à son dit trépas de feu honorable homme Jacques De Creil sa mère à laquelle est appartenant par donation faite à son profit par feu Monsieur Jean De Francqueville, vivant chanoine de ladite Métropole de Cambrai son frère. Si comme cinq mencaudées tenant à deux mencaudées de l'hôpital de St Julien en Cambrai, à cinq mencaudées qui furent à Mr Carlier, chanoine de St Géry et de présent à […] et au chemin du bois. Item deux mencaudées tenant au chemin des pélerins et à cinq mencaudées des dames de Flines. Item deux autres mencaudées tenant à quatre mencaudées des hoirs de Jean Bricout et à onze mencaudées d'Antoine De Hennin. Item cinq mencaudées qui furent ci-devant en deux pintes tenant à vingt mencaudées de l'abbaye de St Sépulchre, et à dix mencaudées des hoirs de Louis Laloux. Item deux mencaudées tenant audit chemin des pélerins, à la couture de Bezin et à cinq mencaudées de la cense du Fresnoy. Et finalement deux mencaudées tenant au chemin dudit Cattenières à Haucourt, à sept mencaudées dudit St Sépulchre, et à une mencaudée desdits Sieurs du Chapitre Notre Dame. Ainsi que lesdites terres se comportent et extendent sans aucune réservation, ni exception.

Pour laquelle donation réalisée, être valable et sortir son plein effet à toujours, ledit Seigneur Henri De Creil mit, werpit et rapporta es mains dudit mayeur présents lesdits échevins bien suffisamment et à loi, lesdites quinze mencaudées et demie de terre et s'en dessaisit, dévêtit et déshérita, issit hors et y renonça une fois, seconde et tierce au profit et pour en adhériter ledit Sieur De Francqueville à la charge de l'usufruit et viager qu'icelui Seigneur donateur a reçu et réserve sa vie durant seulement, promettant ladite présente donation conduire et garantir à la charge des rentes, servitudes et redevances que lesdites terres peuvent devoir. Et puis fut et a été le Sr Jacques de Francquevillen par les mains dudit mayeur présent lesdits échevins bien suffisamment et à loi, saisi, vêtu et mis en bonne possession et saisine pour par lui, ses hoirs et ayant cause en jouir, user et posséder comme de leur propre bien à toujours après le trépas advenu dudit Sieur donateur.

Suivent les signatures de Melchior Cardon, Christophe Griffart, Philippe Bricout, Pierre Ségard et Jérôme Hégo.

*********

Lettre de don d'entre vifs de quinze mencaudées et demie fait de très vénérable Seigneur Monsieur Henri De Creil, chanoine à honorable homme Jacques de Francqueville son cousin. La contrepartie de chirographe est reposant au ferme des mayeur et échevins de Cattenières en Cambrésis. Pour honorable homme Jacques de Francqueville échevin et bourgeois de la ville de Cambrai. Reçu le XXVI juin 1660.

Sachent tous présent et à venir que par devant honnête personne Melchior Cardon mayeur commis et suffisamment établi de et en toute la terre et seigneurie de Cattenières en Cambrésis et en la présence de Christophe Griffart, Philippe Bricout, Pierre Ségard et Jérôme Hégo échevins dudit lieu spécialement requis et appelé à fair et passer ce que s'en suit fut présent et comparut vénérable Seigneur Monsieur Henri De Creil, chanoine de l'église cathédrale de Beauvais lequel de sa pure et franche volonté, sans aucune contrainte, induction ni séduction, reconnut et déclara que pour la bonne affection qu'il a toujours porté et porte à l'endroit de honorable homme Jacques de Francqueville son cousin, et pour autre juste cause et considération à ce le mouvant, il avait et a, par cette présente, cédé et donné, en pur don d'entre vifs et irrévocable, perpétuellement et à toujours audit Seigneur de Francqueville, ce acceptant en personne à la charge du viager dudit Sieur De Creil, le nombre et quantité de quinze mencaudées et demie de terres labourables mainfermes situées en plusieurs pièces au terroir dudit Cattenières, dévolues, succédées et échues audit Sieur De Creil donateur par le trépas de feue Damoiselle Michelle De Francqueville veuve à son dit trépas de feu honorable homme Jacques De Creil sa mère à laquelle est appartenant par donation faite à son profit par feu Monsieur Jean De Francqueville, vivant chanoine de ladite Métropole de Cambrai son frère. Si comme cinq mencaudées tenant à deux mencaudées de l'hôpital de St Julien en Cambrai, à cinq mencaudées qui furent à Mr Carlier, chanoine de St Géry et de présent à […] et au chemin du bois. Item deux mencaudées tenant au chemin des pélerins et à cinq mencaudées des dames de Flines. Item deux autres mencaudées tenant à quatre mencaudées des hoirs de Jean Bricout et à onze mencaudées d'Antoine De Hennin. Item cinq mencaudées qui furent ci-devant en deux pintes tenant à vingt mencaudées de l'abbaye de St Sépulchre, et à dix mencaudées des hoirs de Louis Laloux. Item deux mencaudées tenant audit chemin des pélerins, à la couture de Bezin et à cinq mencaudées de la cense du Fresnoy. Et finalement deux mencaudées tenant au chemin dudit Cattenières à Haucourt, à sept mencaudées dudit St Sépulchre, et à une mencaudée desdits Sieurs du Chapitre Notre Dame. Ainsi que lesdites terres se comportent et extendent sans aucune réservation, ni exception.

Pour laquelle donation réalisée, être valable et sortir son plein effet à toujours, ledit Seigneur Henri De Creil mit, werpit et rapporta es mains dudit Cardon mayeur et présents lesdits échevins bien suffisamment et à loi, lesdites quinze mencaudées et demie de terre et s'en dessaisit, dévêtit et déshérita, issit hors et y renonça, par verge et par bâton, une fois, seconde et tierce, bien et à loi, perpétuellement et à toujours pour en adhériter et mettre en bonne possession ledit Sieur De Francqueville à la charge toutefois de l'usufruit et viager qu'icelui Seigneur donateur a reçu et réserve sa vie durant seulement. Et si a promis cette présente donation faire conduire et garantir envers et contre tous de tous troubles et empêchements quelconques jusqu'aux dires des juges et selon la coutume de ce pays et comté de Cambrésis, à la charge de son dit viager et des rentes, servitudes et redevances anciennes et accoutumées que lesdites terres doivent et peuvent devoir annuellement et sans nuls autres empêchements. Et puis de toutes lesdites quinze mencaudées et demie de terre dessus déclarées fut et a été le Sr Jacques de Francqueville par les mains dudit mayeur présent lesdits échevins bien suffisamment et à loi, saisi, vêtu, adhérité et mis en bonne possession et saisine pour par lui, ses héritiers, successeurs et ayant cause en jouir, user et profiter comme de leur propre bien et léalle dontion après le trépas advenu dudit Sieur De Creil donateur perpétuellement et à toujours. Et furent en toutes les choses dessus dites et de chacune d'icelle successivement et par ordre tous conjurements et jugements faits et tous droits pour ce dus payés et acquittés et toutes solennités de justice ordinaires et nécessaires à faire au us, stil et coutume du lieu et de ce pays et comté de Cambrésis et sauf tous droits. Ce fut ainsi fait, reconnu et passé audit Cattenières par devant les dessus nommés mayeur et échevins le deuxième jour du mois de juin an seize cent et soixante.

Suivent les signatures de Melchior Cardon, Christophe Griffart, Philippe Bricout, Pierre Ségard et Jérôme Hégo.

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.