Formulaire de recherche

Contrat de mariage Hubert BOUBAY - Antoinette VISSE : 23.11.1697 [2E26-142]

Comparurent personnellement Hubert Boubay, fils à marier de feux Louis et Michelle Thuillier demeurant ledit Hubert à Haucourt présentement d'une part, Antoinette Visse, fille aussi à marier de Noël et de défunte Catherine Leduc, assistée et accompagnée de son dit père demeurant audit lieu d'autre part, et reconnurent volontairement que pour parvenir au mariage pourparler, qui au plaisir de Dieu se doit en bref solenniser en face de notre mère la Ste Eglise, si elle y assente, entre lesdits Hubert Boubay et Antoinette Visse, d'avoir fait les portements, promesses et conditions suivantes.

Premièrement quant est du portement dudit Hubert, futur mariant, icelui a déclaré porter au présent mariage d'avoir à lui appartenant le nombre de onze mencauds et demi de blé en nature provenant de son gain de l'août dernier dont et duquel portement sa future épouse se tient contente et apaisée sans en faire ici plus ample ni particulière déclaration.

Et au regard du portement de ladite Antoinette future mariante, icelle et ledit Noël Visse son père ont dit et déclaré qu'il lui comptera et appartiendra une boitellée de terre ou environ faisant la cinquième partie d'une rasière ou environ à prendre indivisement à l'encontre de ses autres enfants, située en une pièce de jardinage audit Haucourt tenant au chemin qui mène à Ligny, à deux mencaudées du Seigneur et à une rasière des pauvres dudit lieu, ladite boitellée de terre estimée à vingt quatre florins ou environ, monnaie de Flandres. Si a promis et promet ledit Noël son père qu'icelle future mariante sa fille partagera sa succession et hérédité mobiliaire pour la juste moitié à l'encontre de François Visse son frère pour l'autre moitié, et ce aussi après son décès et trépas arrivé et non devant, la faisant à cet effet dès à présent convenir pour lors son héritière mobiliaire avec ledit François à charge de payer ses dettes, obsèques et funérailles, à l'exclusion de ses autres enfants pour .. et adresser d'état honorable. Duquel portement son dit futur mari se tient pour content aussi et apaisé sans plus le déclarer ni spécifier.

Ayant au surplus été dit, convenu et conditionné entre les parties contractantes que le survivant des futurs conjoints sera et demeurera aussi bien sans qu'avec hoirs de la présente conjonction en la paisible possession et jouissance de tous les biens meubles et actions mobiliaires que délaissera le prémourant en payant par ledit survivant toutes dettes, obsèques et funérailles du prédécédé. Lequel contrat de mariage et choses dites lesdites parties respectivement comparantes ont promis et promettent tenir, effectuer et accomplir par leur foi et serment sous l'obligation & et sur soixante sols tournoi de peine & renonçant &. Fait et passé à Cambrai par devant le notaire royal y résident soussigné en présence de Joseph Lopes beau-frère dudit mariant et Jacques Caudron y demeurant témoins à ce requis et intervenus le vingt trois de novembre mil sept cent nonante sept.

Suivent les marques et signatures de Hubert Boubay, Antoinette Visse, Noël Visse et Cocqueau (notaire).

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.