Formulaire de recherche

Contrat de mariage GOSSART Jean François - LAGOUGE Marie Angélique : 20.09.1730 [2E26-39]

Par devant les notaires royaux résidant à Cambrai soussignés furent présents Jean François Gossart, veuf de défunte Gabrielle Mairesse berger demeurant à Estourmel, accompagné de Jean Gossart son frère d'une part, Marie Angélique Lagouge fille à marier de défunts Simon et Elisabeth François, assistée de Nicolas Lagouge son frère demeurant audit Estourmel, de Jean Baptiste Lagouge son oncle paternel demeurant à Chantemerle, de Pierre et Nicolas François aussi ses oncles maternels demeurant audit lieu d'Estourmel d'autre part, lesquelles parties désirant mettre fin et accomplir le mariage entre elles projeté et qui se doit solemniser le plus tôt que faire se pourra en face de l'Eglise entre lesdits Jean François Gossart et Marie Angélique Lagouge sont convenues de ce qui suit.

Premièrement la future épouse déclare d'être contente des biens dudit Jean François Gossart sans qu'il soit besoin d'en faire aucune spécification plus particulière. Et comme le prédit Gossart a retenu de sa conjonction avec ladite défunte Gabrielle Mairesse, Marie Caroline Gossart, il lui fait et assigne du consentement de ladite future mariante pour formoture mobiliaire tant paternelle que maternelle la somme de douze florins monnaie de Flandres, à lui fournir et payer lorsqu'elle prendra état honorable ou à l'âge de dix huit ans accomplis, jusqu'au quel temps en cas de décès dudit futur mariant, ladite Marie Angélique Lagouge promet et s'oblige de nourrir, élever, entretenir et faire instruire ledit enfant comme à son état convient, en profitant par la même future mariante du gain et travail qu'elle pourra faire et du revenu de son bien.

Quant aux biens de ladite future épouse, elle déclare qu'il lui appartient du côté et ligne dudit défunt Simon Lagouge son père, trois boitellées de terre en jardinage ou environ présentement amazées et situées à Chantemerle, tenantes au warescaix du Seigneur et au chemin de Wambaix à Carnières. Item une demie mencaudée et deux pintes de terres labourables aussi mainfermes au terroir du Roquet à prendre en cinq boitellées à l'encontre de Thérèse Lagouge sa soeur, tenantes à deux mencaudées et demie occupées par Augustin Leduc et à cinq mencaudées occupées par Joseph Cavro, desquels biens portés et déclarés au présent contrat ladite future épouse accorde l'usufruit en jouissance audit Jean François Gossart en faveur et considération de ce mariage pour par lui en jouir audit titre d'usufruit pendant sa vie seulement, soit qu'ils aient enfant ou non de cette conjonction.

A été stipulé que le survivant des futurs mariants, aussi bien sans qu'avec hoirs, demeurera seul propriétaire de tous les biens meubles et effets de la communauté à charge des dettes et funérailles du prémourant. Toutes lesquelles clauses et conditions les comparants ont promis et promettent tenir et accomplir de point en point sous l'obligation de leurs personnes et biens présents et à venir sur soixante sols tournois de peine & renonçant à choses contraires. Fait et passé à Cambrai le vingt septembre mil sept cent trente.

 

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.