Formulaire de recherche

Contrat de mariage SEGARD Marie Anne - LEDUCQ Joseph : 30.09.1713 [2E26-213]

Comparurent personnellement Joseph Leduc fils à marier de Philippe et d’Antoinette Plet demeurant à Chantemerle assisté d’iceux ses père et mère d’Etienne Santer son beau-frère de maitre Philippe Leducq son neveu diacre du diocèse de cette ville de Cambrai d’une part et de Michel Flament bourgeois d’icelle son neveu allié d’une part et Marie Anne Ségard fille aussi à marier de Jérome et de feue Marie Jeanne Delewarde demeurant à Estourmel accompagnée de son dit père, de Philippe Ségard son frère d’autre part lesquels comparants ont reconnu d’avoir convenu et stipulé sous les devises et conditions suivantes pour parvenir au mariage pourparlé lequel au plaisir de Dieu se doit de bref solemniser en face de notre mère la Ste Eglise si elle y consent entre lesdits Joseph Leducq et Marie Anne Ségard et avant procéder à la célébration de leur mariage.

Premièrement quant est des biens que le futur époux pour porter au présent mariage ses dits père et mère ont déclaré qu’ils lui donnent en avancement de son mariage et promettent fournit et compter à leur commodité la somme de six cent florins monnaie de Flandres qui est son portement duquel la future épouse et assistants ont déclaré en etre contents et bien apaisés.

Et venant au portement de mariage de ladite future épouse ledit Jérome son père a déclaré qu’il lui donne et accorde acceptant pendant qu’il vivra la jouissance d’un jardin contenant trois boitellées ou environ de terres audit Estourmel tenant au presbytère et au cimetière et pour commencer cette jouissance aussitôt la consommation de son mariage arrivé promettant en outre de lui délivrer et compter en avancement de ce dit mariage et lorsqu’il sera accompli deux cent quarante florins à la commodité de son dit père et au surplus lui livrera une vache qui est son portement duquel le futur époux et assistants ont déclaré en etre pareillement apaisés.

Ce fait a été convenu que les futurs époux feront communs en tous biens meubles et effets mobiliaires du jour de leur mariage et que le survivant d’eux deux soit à enfant ou non de ce mariage en restera maitre et propriétaire absolu en payant les dettes et funérailles.

A l’accomplissement de quoi les parties ont obligé leurs personnes et biens sur soixante sols & de peine & renonçant à toutes choses contraires. Ainsi fait et passé audit Cambrai par devant le notaire royal y résidant soussigné le trente de septembre mille sept cent treize en présence des personnes dénommées au préambule non intéressées ici appelées pour témoins, ayant à l’instant déclaré les pères et mère des futurs époux qu’ils sont francs et quittes de toutes dettes qu’ils pourraient avoir contracté jusqu’à ce jour en sorte qu’ils les acquitteront s’il s’en trouvent aucunes

Suivent les signatures de Joseph Leduc, Philippe Jacq Segard, Estienne Santerre, Philippe Segar, Philippe Leducq, Houseau (notaire)

Suivent les marques de Jérome Ségard, Marie Anne Ségard, Antoinette Plet

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.