Formulaire de recherche

Contrat de mariage LEDUC Monique - ROLAND Alexis : 01.02.1713 [2E26-213]

Comparurent en leurs personnes Alexis Roland jeune homme à marier fils de feu Robert et d’encore vivante Marie Magdeleine Saudemont ses père et mère demeurant à Chantemerle, assisté et accompagné de Valentin Défossez son beau-père, de ladite Saudemont sa mère et de Vulgan Roland son frère et Dominique Saudemont son oncle maternel d’une part, Monique Leduc fille de feu Arnould et Marie Claire Gransard vivants conjoints ses père et mère assistée aussi et accompagnée d’Augustin, Philippe et Jean Leduc ses frères demeurant à Estourmel d’autre part, lesquels reconnurent que pour parvenir au mariage pourparlé qui de bref se fera et solemnisera en face de notre mère la Ste Eglise si elle y assente d’entre lesdits Alexis Roland et Monique Leduc, mais avant qu’il y ait aucun engagement entre eux a été devisé les points et articles suivants.

Premièrement quant est des biens et portement de mariage dudit Alexis Roalnd icelui a déclaré qu’il lui appartient demi-mencaudée de terres labourables mainferme qu’il a acquise de ses épargnes située au terroir dudit Chantemerle tenant au chemin qui mène de la chapelle d’Estourmel au Rocqué, à deux mencaudées et demie occupées par Michel Desain de Wambaix et à une mencaudée des hoirs Pierre Maison tant et duquel portement de mariage ladite Monique Leduc assistée que dessus s’en est tenue contente et apaisée.

Et au regard du portement de mariage de ladite Leduc elle a déclaré jointement ses frères susnommés qu’il lui appartient cinq boitelées deux pintes de terres en amazé de maison chambre étable et autres édifices, à prendre dans un jardin de neuf boitelées ou environ, à charge de cent cinquante florins de rente en capital dus à l’église d’Estourmel sur la totalité desdites neuf boitelées ou environ dont en sont dues plusieurs années d’arreriages, tenant lesdites cinq boitellées deux pintes au chemin qui mène dudit Estourmel à Haucourt , d’autre au jardin de l’abbaye de Fremy et à l’héritage Pierre Dinville. Item qu’il lui appartient une mencaudée de terres labourables au terroir dudit Estourmel tenante aux terres de monsieur de Baratte, à quatorze mencaudées desdites dames de Fremy et à une mencaudée des hoirs Antoine François dont et duquel portement ledit Alexis Roland futur mariant assisté que dessus s’en est tenu pour content et apaisé sans en faire plus particulière déclaration.

Ce fait a été conditionné entre les parties que le dernier vivant des futurs conjoints soit à hoirs ou sans hoirs de leur conjonction demeurera seul et paisible possesseur de tous les biens meubles et pour tels réputés et usufructuairement des immeubles à charge des dettes obsèques et funérailles du prédécédé. Tout lequel contrat de mariage les parties comparantes et contractantes ont promis tenir entretenir et ponctuellement accomplir par leur foi et serment sous l’obligation de leurs corps et biens présents et futurs sur soixante sols tournois de peine à donner & renonçant &. Fait et passé à Cambrai par devant les notaires royaux y résidents soussignés avec lesdits comparants le premier jour de février mil sept cent treize.

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.