Formulaire de recherche

Contrat de mariage ROLAND Catherine - SANTERRE Jacques : 26.11.1705 [2E26-143]

Comparurent personnellement Jacques Santerre fils à marier de François et Jeanne Leclerc d’icelle sa mère accompagnée et d’Estienne Santerre son oncle paternel d’une part, Catherine Roland fille aussi à marier de feux Antoine et Bonne Carpentier assistée et accompagnée de Gilles Carpentier son oncle maternel et tuteur et d’Antoine Lucien Roland son frère demeurant tous à Estourmel d’autre part, et reconnurent que pour parvenir au mariage traité et pourparlé, qui au plaisir de Dieu se doit solemniser en bref à la face de notre mère la Ste Eglise entre lesdits Jacques Santerre et Catherine Roland, d’avoir fait les portements promesses et conditions suivantes.

Premièrement quant au portement dudit Jacques futur mariant ladite Catherine sa future épouse s’en tient contente et apaisée sans en faire ici aucune mention ni déclaration.

Et au regard du portement de ladite future mariante icelle a déclaré d’avoir à elle appartenant trois boitellées de terres en jardinage situées en deux pièces audit Estourmel et Chantemerle, plus particulièrement repris en titres en faisant mention, promettant ledit Antoine Lucien son frère de lui livrer une vache de la valeur de dix patagons monnaie de Flandre cent quarante huit pattars chacun pour le jour de St Jean Baptiste prochain mil sept cent six, parmi quoi icelle a renoncé et renonce au droit qu’elle avait des meubles de la maison mortuaire de ses père et mère au profit de son dit frère.

Ayant au surplus été dit, conditionnée et convenu entre lesdites parties comparantes que le survivant des futurs conjoints sera et demeurera aussi bien sans qu’à hoirs de la présente conjonction en la paisible possession et propriété de tous les biens meubles, effets et actions mobiliaires que délaissera le prémourant en payant toutes dettes, obsèques et funérailles d’icelui prédécédé. Conditionné même aussi qu’au cas de prédécès de ladite future mariante sans hoirs, ledit futur mariant jouira desdits deux jardins ci-dessus déclarés sa vie durant tant seulement. Lequel contrat de mariage et conditions lesdites parties respectivement comparantes ont promis et promettent tenir, effectuer et accomplir par leur foi et serment sous l’obligation de leurs personnes et biens présents et futurs sur soixante sols tournois de peine & renonçant à toutes choses contraires. Fait et passé à Cambrai par devant le notaire royal y résident soussigné en présence des personnes et parents devant nommés requis et intervenus aussi pour témoins avec Jacques Wasson cousin à ladite future mariante le vingt six de novembre mil sept cent et cinq.

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.