Formulaire de recherche

Contrat de mariage GABET Anne - LEDUC Philippe : 08.02.1692 [2E26-141]

Comparurent personnellement Philippe Leduc fils à marier de Philippe et feue Marie Hustin d’icelui son père accompagné et d’Antoinellete Plet sa belle-mère d’une part, Anne Gabet fille aussi à marier de Jean et Marie Colau assistée d’iceux ses père er mère demeurant à Estourmel, et reconnurent volontairement que pour parvenir au mariage pourparlé qui au plaisir de Dieu se doit en bref solemniser à la face de notre Mère la Ste Eglise si elle y assente entre lesdits Philippe Leduc et Anne Gabet d’avoir fait les portements, devises et conditions suivantes

Premièrement quant est du bien et portement dudit Philippe futur mariant, icelui a déclaré détenir à ferme tout un marché consistant en cense, maison, grange, étables et vingt cinq mencaudées de terres labourables à la roye ou environ situées au terroir dudit Estourmel en plusieurs pièces appartenant aux Dames de Fremy en cette ville de Cambrai particulièrement déclarés au bail qu’il en a pris depuis quelques temps, avec chariots, erche, harnais, et autres ustensiles de labour. Si a déclaré d’avoir à lui appartenant en propriété du chef et succession de ladite Marie Hutin sa mère, un fief contenant deux mencaudées et une boitelée de terres séantes au terroir de Cattenières duquel ledit Philippe Leduc son père donne et cède à son profit le droit de jouissance et usufruit qu’il en avait sa vie durant pour en jouir par ledit futur mariant après la dépouille de l’aout prochain qui sera encore au profit dudit Philippe Leduc père, dont et duquel portement ladite sa future épouse assistée comme dessus s’en est tenue et tient contente et apaisée sans en faire ici plus ample ni particulière déclaration.

Et au regard du portement de ladite Anne Gabet future mariante, ses dits père et mère ont promis et promettent de lui donner et délivrer sitot ce présent mariage accompli et consommé la somme de cinq cents florins une fois avec une vache, une génisse, …les autres accommodements dont elle est avantagée. Duquel portement ledit son futur mari a aussi déclaré s’en tenir content sans plus .. déclarer ni spécifier.

Ayant été dit et conditionné entre lesdites parties que le survivant des futurs conjoints sera et demeurera aussi bien sans qu’à hoirs de la présente conjonction en la paisible possession et jouissance de tous les biens meubles et actions mobiliaires que délaissera le prémourant en payant par ledit survivant toutes dettes obsèques et funérailles dudit prédécédé. Lequel contrat de mariage et choses dites, les parties respectivement comparantes ont promis et promettent tenir et accomplir sous l’obligation & sur la somme & de peine & renonçant &. Fait et passé à Cambrai par devant le notaire public y résidant soussigné en présence des personnes dénommées ci-devant aussi requis pour témoins avec le Sr Daniel … appelé à cet ffet le huitième jour de février mil six cent nonante deux.

 

Suivent les marques de Philippe Leduc, Anne Gabet, Marie Colau

Suivent les signatures de Jean Gabet, Philippe Leducq, Cocqueau (notaire)

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.