Formulaire de recherche

Succession de Jean Joseph HUTIN époux de Jeanne Marguerite LEDUC : 15.05.1720 [2E26-436]

Transaction du quinze de mai mil sept cent vingt par devant les notaires royaux résidents à Cambrai soussignés furent présents Jeanne Marguerite Leducq veuve de Jean Joseph Hutin censière demeurante à Estourmel tant en son nom, que comme mère et tutrice légale des enfants qu'elle a retenu dudit Hutin accompagné de Joseph Leducq son frère, censier demeurant à Chantemerle et de Estienne Santerre aussi censier demeurant à la cense d'Igniel paroisse dudit Estourmel, se faisant et portant fort pour les enfants de ladite Leducq d'une part, Jean Charles Boucher censier demeurant à Aubencheul au Bac oncle maternel des enfants dudit Jean Joseph Hutin et de feue Marie Françoise Boucher sa première femme, Martin Camus censier demeurant a Estrun oncle allié du coté paternel des dits enfants et Antoine Francois Leleu censier demeurant a Fressain en action de Marie Elisabeth Hutin sa femme, icelle fille du premier lit du Jean Joseph Hutin, se faisant et portant fort des dits enfants du premier mariage du Jean Joseph de ladite Marie Francoise Boucher d'autre part, et reconnurent lesdites parties que pour prévenir les difficultés qui pourraient arriver au sujet du partage à faire des meubles et effets mobiliaires délaissés par ledit feu Hutin en conséquence et en exécution de son contrat de mariage avec la première comparante, savoir convenu par forme de transaction absolue et irrévocable en la forme et manière suivante.


Savoir que les meubles meublant la maison et cense seront partagés également entre les dits première et seconds comparantes ainsi que les graines battues et à battre paille, fourrages, avoine et autres graines, pareillement les chariots, herches, arnaches et autres ustensiles de labour, les vaches, cochons, poulettes seront aussi partagés également. Au regard des chevaux lesdites parties choisiront les huit meilleurs avec leur arnacheurs, desquels seront fait deux lots les plus égaux que faire se pourra dont l'un appartiendra à la première comparante et l'autre aux seconds suivant le sort et comme il en restera encore trois avec leur arnacheurs … trois sera ladite Leducq et les deux autres aux enfants du premier mariage dudit Hutin avec un âne. La première comparante prendra en conformité de son contrat de mariage les … mencaudées de terre en tel état qu'elles se trouvent et les seconds comparants lui laissent suivre pour la récolte prochaine les advesties devenant croissants sur neuf mencaudées de terre labourables des enfants du premier lit tenant à […] excepté seulement les carottes y croissant dont … lui appartiendra et les deux autres tiers aux dits enfants sans que la même première soit tenue payer aucun rendage à échoir pour raison des dites neuf mencaudées non plus que pour les autres des mêmes enfants elle jouira pareillement des fourrages croissant sur trois mencaudées à prendre dans celle des dits enfants qui sont advesties de pareil grain outre les …. mencaudées spécifiées pour ladite Leducq dans son contrat de mariage elle jouira des terres de cense qu'a occupées Joseph Cauro en tel état qu'elles sont, en payant les rendages et autres soumissions locatives au moyen de quoi ladite première comparante ne pourra prétendre aucune chose sur les terres de fonds et autres du marché dudit Hutin non plus que sur les advesties y croissant dont le tout appartiendra aux seconds comparants en leur dite qualité.


La première comparante demeurera chargée de payer à chacun des enfants du premier mariage de son feu mari la somme de deux cent cinquante florins faisant mil florins, conformément à son dit contrat de mariage, l'or et l'argent monnaie qui se pourront trouver appartenant à la maison mortuaire ainsi que toutes les dettes actives y compris ce qui pourrait rester dudit port de mariage de la première comparante seront partagés également entre lesdits première et seconds comparants qui seront pareillement tenu également des dettes passives de la maison mortuaire excepté seulement la somme de deux mille florins courant présentement à rente au profit du sieur Géry Dupuich, conseiller à Cambrai, qui resteront à la charge des enfants du premier mariage dudit feu Hutin sans que la première comparante en soit chargée en aucune manière en considération de quoi le troupeau de bêtes blanches à saux en rien excepté sera et appartiendra audit enfant du premier lit ladite Leducq … cédant la part qu'elle devait y avoir ladite laine croissant sur ledit troupeau seront partagés également, les seconds comparants au nom des dits enfants approuvant et ratifiant en temps que de besoin la donation qu'a fait ledit Hutin par son contrat de mariage au profit de la première comparante, sa seconde femme d'une mencaudée de terre et jardinage reprise au même contrat la maison cense et autre édifices qui se doivent faire sur ledit jardin pour la demeure de ladite Leducq se feront à frais commun par les parties incessamment et jusqu'à ce que la maison soie habitable la première comparante fera sa demeure dans la maison et cense des dits enfants communément ou séparément, les dépouilles de sain foin croissantes sur la terre de l'une et l'autre des parties seront communs pour cette année entre les parties et comme les parties croient que le dit feu Hutin avait une bonne somme d'argent et or monnayé qui se trouve égarée elles feront les poursuites nécessaires aussi à frais commun soit par … … ou autrement pour la recouvrer.


L'accomplissement desquelles clauses et conditions les parties comparantes ont obligés leur personne et biens présent ou avenir sur soixante sols tournois de peine & renonçant à choses contraires. Passé audit Cambrai lesdits jour an et par devant que dessus. Marque de ladite Jeanne Marguerite Leducq, Estienne Santerre, Joseph Leducq, J Charles Boucher, Martin Camus, Antoine Francois Leleu et comme notaire A.Quelain, avec paraphe.

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.