Formulaire de recherche

Contrat de mariage GRANSARD Pierre Jean Baptiste - WARNAY Marie Jeanne : 22.06.1737 [2E26-377]

Du vingt deux de juin mil sept cent trente sept par devant le notaire royal résident à Cambray soussigné sont comparus Pierre Jean Baptiste Gransard fils à marier de feu Jean Baptiste et d’encore vivante Marie Jeanne Degraimont demeurant au village d’Esne, assisté de sa mère d’une part Marie Jeanne Warnez fille aussi à marier de Théodore et Marguerite Foriere demeurant audit village d’Esne assistée de ses père et mère et de Martin Foriere son oncle d’autre part, et reconnurent lesdites parties que pour parvenir au mariage entre elles d’avoir convenu de ce que s’en suit.

Premièrement au regard du portement du futur époux sa dite mère lui donne acceptant tous les outils de manouvrier dont ledit futur époux se sert pour son travail et déclare qu’il se mariera avec ses droits, noms, raisons et actions de quoi la future épouse se contente.

Et au regard du portement d’icelle future épouse, iceux ses père et mère lui donnent acceptante une homaille qu’ils ont en leur possession et déclarent qu’après leurs deux décès et trépas elle partagera également avec ses frères et sœurs leur succession immobiliaire, de quoi le futur époux se contente.

Convenu entre les parties qu’à dissolution de ce mariage soit à enfant ou non, le survivant desdits futurs conjoints sera et demeurera seul et paisible propriétaire de tous les biens meubles actions mobiliaires et pour tels réputés que délaissera le prémourant et outre le viager des immeubles échus ou à échoir que délaissera ledit prémourant de telle nature qu’ils soient, à quel effet il en feront au besoin les oeuvres de loi après leurs épousailles en payant par le survivant les dettes et funérailles du décédé.

Tout lequel dessus les parties ont promis tenir et accomplir sous l’obligation de leur personne et biens présents et advenir sur soixante sols tournois de peine & renonçant à choses contraires et au besoin la comparante au droit du sénat & à elle expliqué. Ainsi fait et passé à Cambray les jour et an susdits en présence des parents et amis non intéressés dénommés au préambule et de François Joseph Caudron praticien audit Cambray témoins pour ce requis et appelés.

Suivent les signatures de Théodore Warnez, Martin Forierre, Caudron, Queulain (notaire)

Suivent les marques de Pierre Jean Baptiste Gransard, Marie Jeanne Warnez, Jeanne Degraimont, Marguerite Forriere

 

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.