Formulaire de recherche

Contrat de mariage LACHEREZ Antoine – MOLLET Barbe : 13.10.1631 [2E26-15]

Ce font les devises, promesses, contrat et traité de mariage et qui au plaisir de Dieu et de la glorieuse Vierge Marie et de St Géry patron de Flesquières, qui de bref se fera et passera en notre mère la Ste Eglise si elle y consente et accorde d'entre Antoine Lacherez, jeune fils, assisté de son beau-père Charles Gautier et de sa mère Catherine Bellot d'une part, tous demeurant audit Flesquières et de Barbe Mollet, jeune fille, fille de défunt Quentin Mollet et de Marguerite Segard en leur vivant demeurant à Havrincourt, assistée de Philippe et Antoine Mollet ses frères et de ses oncles Benoit Segard et Claude Grattepanche demeurant audit Havrincourt d'autre part, lesquelles devises sont telles qu'il s'en suit.

Et premier, quant est du bien et portement de mariage dudit Antoine Lacherez son père et sa mère lui ont donné quinze mencaudées de terre à cense savoir ... à la sol dont douze sont tenues de monsieur de De Hennin et les trois autres mencaudées sont tenues de Pierre Marquis séant en deux pièces savoir une rasière tenant à quatre mencaudées de messieurs de Notre Dame et à cinq boitellées de l'église de Flesquières. Item cinq boitellées tenant à trois mencaudées de St Jean et à trois boitellées de monsieur Laloux et tant des abouts et tenants des terres de monsieur De Hennin les parties s'en tiennent pour content sans en faire ici plus amples déclarations. Dont les cinq mencaudées sont advesties à blé pour dépouiller par lesdits futurs mariants à l'août prochain venant de l'an 1632, et tant pour les cinq mencaudées à remettre sur au mars prochain lesdits Charles Gautier et sa dite femme les doivent tout achever de labour et semences le tout à leurs dépens, et tant pour les cinq mencaudées de jachères lesdits Charles et sa dite femme les doivent tout à rendre de labour en laissant les semences par les lesdits futurs mariants, et tant pour les labours qu'il s'y doit labourer après l'août de l'an 1632 lesdits Charles Gautier et lesdits Philippe et Antoine Mollet sont sujets de les labourer et de tout pour lesdites quinze mencaudées présentement à ahaner chacun moitié par moitié en payant le ... par lesdits mariants et promettant par lesdits Charles et sa dite femme de les acquitter de tous les arrérages jusqu'à ce jour.

Quant est du bien et portement de ladite Barbe Molet ses frères Philippe et Antoine Mollet doit … audit Charles Gautier tout prestement cent florins. Item ses frères doivent à ladite Barbe Mollet vingt florins pour elle entrer en ménage. Item ladite Barbe Mollet elle a à elle appartenant le tiers de toute une maison et héritage séant à Havrincourt amazé de maison, chambre, et étable tenant au jardin de Nicolas Lemoisne et d'un sens au flégard des seigneurs à partir également d'Anne et Marie Mollet ses sœurs. Item elle a la cinquième partie de trois boitellées de terres labourables séantes au terroir de Havrincourt tenant à trois mencaudées de l'église dudit Havrincourt et à quatre mencaudées du seigneur de Havrincourt, à partir également d'avec lesdits Philippe, Antoine, Anne et Marie Mollet ses frères et sœurs, dont lesdits vingt florins dessus dénommés lesdits Philippe et Antoine Mollet les avancent sur la part de ladite Barbe dudit … et terres dessus déclarés. Item elle a à elle appartenant le tiers d'une vache rousse à partir à l'encontre de ladite Anne et Marie Mollet se sœurs et partira à tout le ménage étant en la maison de ses feux père et mère sauf à un … à partir la cinquième partie. Item ses frères lui donnent une rasière de blé pour entrer en ménage. Item lesdits Charles Gautier et sa femme donnent auxdits futurs mariants trois mencauds de blé pour eux entrer en ménage. Item ledit Charles Gautier et sa dite femme doit faire jouir lesdits futurs mariants d'une maison, jardin et héritage séant audit Flesquières tenant à la … dudit lieu la vie durant de ladite Catherine Bellot mère dudit Antoine en déchargeant et acquittant ladite maison de tous les rentes annuellement et entretenir ladite maison de .. et … couvertures et plaquements.

Tout lesquels devises et conditions sont en telles charges que l'une partie ou l'autre venait à mourir sans hoirs vivants tous les habillements du premier mourant iront aux prochains héritiers et ledit survivant demeurera en tous biens meubles en immeubles quelconques. Toutes lesquelles devises les parties respectivement ont promis tenir et entretenir le tout de point en point sans y contrevenir et ce par leurs foi et serment de leurs corps sous l'obligation de leurs biens et sur soixante sols tournoi de peine à donner et renonçant à toutes choses contraires. Fait et passé audit Flesquières par devant moi notaire soussigné le treize octobre 1631.

 

Suivent les marques et signatures de Charles Gautier, Catherine Bellot, Philippe Mollet, Antoine Mollet, Benoit Segard, Claude Grattepanche, Antoine Lacherez, Barbe Mollet et Défossez (notaire)

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.