Formulaire de recherche

Contrat de mariage BASQUIN Robert – BOMBARD Antoinette : 13.11.1715 [2E26-230]

Comparurent personnellement Robert Basquin mulquinier de son stil jeune homme à marier de Jean Basquin berger et de Catherine Caron conjoints ses père et mère assisté et accompagné de ses dits père et mère et de Jean Basquin son demi frère demeurant à Troisvilles d’une part, et Anthoinette Bombar fille aussi à marier de feu Philippe Bombar vivant couturier et Anne Leclercq qui furent conjoints ses père et mère assistée et accompagnée de Jean Pierre Bombar son oncle du côté paternel et de Marie Anthoinette Leclercq sa tante du côté maternel demeurant audit Troisvilles d’autre part, lesquels comparants de leur bon gré sans contrainte ni séduction reconnurent que pour parvenir au mariage entre eux concerté qui de bref au plaisir de Dieu se passera et sollemnisera en face de notre mère la Sainte Eglise si elle y consente t accorde d’entre ledit Robert Basquin et ladite Anthoinette Bombar futurs mariants ont fait les devises promesses et conditions dudit mariage en la forme et manière que s’en suit

Et premier

Quant est des biens et portement de mariage dudit Robert ses dits père et mère lui ont donné et donne en faveur et en avancement de son dit mariage à savoir la jouissance d’une demie mencaudée de terres labourables présentement …de blé séante au terroir dudit Troisvilles en une pièce tenante de lisière à demie mencaudée de Jean François Santer à cause de sa femme, d’autre lisière à une autre demie mencaudée de Robert Héloir et d’une bout aux terres de Catherine Cauchy pour en donateur. Item dix mencauds de blé sec … dudit Troisvilles et une estille de mulquinier avec les outils et ustensiles y servant le tout délivrable sitôt le présent mariage accompli. En outre lui donnent en avancement que dessus (au gré et consentement dudit Jean Basquin le jeune) les …. d’une demie mencaudée de blé sec à prendre indivisement dans une pièce de deux mencaudées séantes au terroir dudit Troisvilles tenante d’un bout aux terres du seigneur et d’autre bout à trois mencaudées de la cure dudit Troisvilles pour en faire la dépouille par ledit futur mariant au mois d’août prochain et pour cette fois seulement. Duquel portement de mariage ladite Antoinette Bombar future mariante assistée que dessus a déclaré s’en tenir pour contente et bien apaisée.

Et à l’égard des biens et portement de mariage de ladite Antoinette Bombar icelle a déclaré et mis en avant d’avoir à elle appartenant prestement de la succession de sa dite mère à savoir un quart d’héritage amazé de maison chambre estanette situé audit Troisvilles tenante de lisière à pareil quart d’héritage non amazé appartenant à ladite Marie Antoinette Leclercq, d’autre lisière aux héritages de … Aubert et de Robert Ledieu, et d’un bout par devant à la grande rue menant à l’église comme aussi la juste moitié d’une pièce de trois boitellées et deux pintes à prendre indivisement à l’encontre de ladite Marie Antoinette Leclercq pour l’autre pareille moitié tenant le total à pareille pièce dudit Jean Pierre Bombar, d’autre part aux terres du seigneur et d’un bout au chemin menant à Saint Quentin. Duquel portement de mariage aussi bien que des autres biens meubles de ladite future mariante qui ne sont ci-dessus spécifiés ledit Robert Basquin futur mariant assisté que dessus a pareillement déclaré s’en tenir pour content et bien apaisé sans qu’il soit besoin d’en faire de plus particulières déclarations après néanmoins que ladite Marie Antoinette Leclercq a convenu et accorde qu’elle ne pourra pendant…………….. sa vie faire ériger aucun bâtiment sur son quart d’héritage ci-dessus nommé à l’entour de ladite maison chambre et estinette ci-dessus déclaré au port de mariage de ladite future mariante et sans qu’elle y puisse ci-après faire la vente ou donation de son dit quart d’héritage non amazé sinon qu’à condition de ne faire jamais aucun bâtiment sur icelui quant à l’entour de ladite maison chambre estinette comme est dit ci devant le tout par convention et condition expresse faite entre les parties.

Ayant été expressément conditionné et accordé entre les parties parents et assistants susnommés que survient le décès dudit Robert Basquin par avant ladite future épouse aussi bien avec hoirs que sans hoirs en ce cas icelle aura droit de jouir de toutes telles parts et droits qui pourra lui échoir compter et appartenir dans les biens en fond mainferme des successions futurs de ses dits père et mère usufructuairement sa vie durant seulement et pourquoi d’eux ont promis laisser suivre à leur dit fils après leur deux décès pareil droit qu’à leurs autres enfants dans lesdits biens en fond mainferme. Et le contraire arrivant le décès de ladite Anthoinette Bombar par avant son dit futur époux aussi bien avec hoirs que sans hoirs en ce cas icelui aura pareillement et réciproquement droit de jouir lesdites parties d’héritage et terres labourables d’icelle aussi usufructuairement sa vie durant seulement voulant et entendant lesdites parties parents et assistants susnommés que la présente condition respectée soit à l’avenir on plein et entier effet comme dit est au profit de qui il appartiendra sans qu’il soit besoin d’en faire aucun devoirs de loi à ce … nonobstant tous us et coutumes à ce contraire à quoi ils ont expressément à ces fins dérogés et dérogent par ceste sans pouvoir aller au contraire.

Si a été au surplus conditionné et accordé entre lesdites parties que le dernier vivant desdits futurs conjoints aussi bien avec hoirs que sans hoirs demeurera en tous biens meubles noms raisons et actions mobiliaires réputés pour tels que délaissera le prémourant à charge de par le survivant payer les dettes obsèques service et funérailles du prédécédé. Tout lequel contrat de mariage et choses dites lesdites parties ont respectivement promis tenir entretenir payer fournir et entièrement accomplir de point en point et en la manière dite par leur foi et serment sous l’obligation de leurs personnes et biens présentes et futurs sur soixante sols tournois de peine à donner à tel juge qu’il appartiendra renonçant à toutes choses contraires. Ce fut ainsi fait et passé audit Troisvilles par devant le notaire royal de la résidence de Prémont soussigné en présence desdits Jean Basquin le jeune et Jean Pierre Bombar dénommés au préambule du présent contrat requis pour témoins et assistants à ce appelés le treizième de novembre mil sept cent quinze.

 

Suivent les marques de Robert Basquin, Anthoinette Bombar, Jean Basquin père, Jean Basquin le jeune, Catherine Caron, Marie Anthoinette Leclercq

Suivent les signatures de Jean Pierre Bombar, Leducq (notaire)

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.