Formulaire de recherche

Donation de Hélène DE RONS à ses filles Flourette et Marie DEUDON : 15.06.1575 [E2465/13]

Pour le ferme

Chirographe faisant mention d'un don et partage de Hélène De Rons d'une maison, jardin et héritage séant devant l'église de Cattenières à Marie et Flourette Deudon ses filles.

Sachent tous présent et à venir que par devant honorable personne et sage Ernould Bricout à ce jour mayeur de la ville de Cattenières et en la présence des échevins d'icelle ci-après nommés, vinrent et comparurent en leurs personnes Hélène De Rons veuve de feu Marc Deudon, assistée et avec elle, Pasquet, Nicolas et Antoine, Flourette et Marie Deudon ses enfants qu'elle a eus avec ledit feu Marc Deudon son mari, laquelle veuve ensemble lesdits enfants étant tous suffisamment âgés et en état de pouvoir valablement faire et passer ce qu'il s'en suit. A savoir qu'auxdits enfants tous ensemble de la succession de leur feu père comme à cause de leur dite mère tant venant des biens patrimoniaux d'iceux que venant d'acquisition faite auparavant, lesdits conjoints en ont fait par ensemble … non plus avant ... ce que iceux et chacun d'eux s'en tiennent pour de tout certains et bien apaisés leur compte et appartient de ladite succession et cause toute une maison manable, grange, étable, jardin, lieu pourpris, le tout séant audit Cattenières devant l'église dudit lieu, tenant d'une part à l'héritage de Paul Lefebvre, d'autre aux hoirs de Jean Oudart, de bout aux terres de Blaise Leduc et par devant au warescaix, laquelle maison et jardin est échue en la part et portion de la dessus dite Flourette et Marie Deudon à l'encontre desdits Pasquet, Nicolas et Antoine Deudon leurs frères comme plus amplement est dit y lettre contenant tous ledit partage desdits biens et … que toute icelle maison et jardin dessus entièrement déclaré se peut compter et extendre sans y rien excepter, retenir ni mettre hors.

Pour lequel don et partage valider et être tenu et porter son plein effet à toujours ladite Hélène De Rons avec lesdits Pasquet, Nicolas et Antoine Deudon ses enfants tous pour ce faire que dit est âgés suffisamment n'étant tenu en aucune tutelle ou mambour et … de bon assertion et bon zèle qu'ils avaient envers lesdites Flourette et Marie, leurs sœurs, et pour l'avancement de leur mariage ils et chacun d'eux, mirent, werpirent et rapportèrent toute ladite maison manable et jardin dessus dit lesquels tenant néanmoins par ladite Hélène son viager des fruit et usufruit de ladite maison et jardin et iceux se tenant pour contents dudit don et partage que leur avait fait leur dite mère en la main dudit mayeur comme en mains de seigneur et de justice et présents lesdits échevins, ils et chacun d'iceux s'en dessaisirent, dévêtirent, déshéritèrent, issirent hors et y renoncèrent une fois, seconde et tierce, perpétuellement et à toujours et aux conditions et causes prédites pour … lesdites Flourette et Marie à ... dudit viager de leur mère. Et puis ce fait lesdites Flourette et Marie donataires à leur requête par les mains dudit mayeur comme par mains de seigneur et de justice et présents lesdits échevins de toute ladite maison et jardin dessus déclarés, saisies, vêtues, adhéritées et mises en bonne possession et saisine pour auxdites choses et conditions prédites pour par elles en jouir et posséder en tout point faisant fonds et propriété après le décès de leur dite mère comme de leurs bons vendages et biens à Cattenières à la charge de toutes les rentes et anciennes qu'icelle doit et peut devoir tant seulement et sans nul autre empêchement quleconque aux us et coutume du lieu et pays et comté de Cambrésis. Et furent en toutes les choses dessus dites et chacune 'icelles par ordre, faits tous conjurements et jugements tous droits patrimoniaux et autres payés et tout ce que en tel cas était et est ... et dûment selon ladite coutume et sauf tous droits. Ce fut fait et passé audit Cattenières par devant le dessus nommé Ernould Bricout mayeur …. Nicolas Lefebvre, Jean Loblen et Benoit Desourmaire, échevins dudit lieu pour lors ils sont encore pour le présent et à Antoine Leprêtre et Andrieu Lequien leurs frères et compagnons dudit office ... et au conjurement dudit mayeur le quinze du mois de juin quinze cent soixante et quinze. Jour et mois ne sont autrement icelle … mise et … au ferme dudit lieu le quinzième jour dudit mois de juin quinze cent et soixante dix sept par les dessus nommés mayeur et échevins.  

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.