Formulaire de recherche

Vente de Jérôme DESVIGNES et Françoise BRICOUT à Servais BRICOUT et Marguerite SOYEZ : 23.10.1705 [3G794]

Du vingt trois octobre 1705.

Par devant honnête personne Philippe Hutin mayeur de la terre et seigneurie de Cattenières et en la présence de François Fievet, Jean Hégo et Arnould Felix échevins dudit Cattenières.

Comparurent en leurs personnes Jérôme Desvignes et Françoise Bricout sa femme demeurant à Troisvilles, et reconnurent de leur bon gré, ladite femme de son mari suffisamment autorisée, que parmi et moyennant la somme de six cent florins qu'ils ont confessé avoir reçu comptant de Servais Bricout et Marguerite Soyez sa femme demeurant audit Cattenières acquittant & à cette cause ils avaient et ont vendu au droit et profit desdits Servais Bricout et Marguerite Soyez, présents et acceptant, cinq mencaudées et six pintes et demie de terres labourables situées en plusieurs pièces au terroir dudit Cattenières. Si comme une rasière prise en trois mencaudées à l'encontre de Michel Desaint et Reine Bricout sa femme, à cinq boitellées de Philippe Delforge et à deux mencaudées des héritiers d'Olivier Leduc et d'un bout à une rasière des héritiers de Mathieu Foriere. Item trois boitellées et deux pintes tenant à trois boitellées deux pintes de François Leduc, à une rasière de Jeanne Legrand et d'un bout au chemin menant d'Estourmel à Haucourt. Item sept boitellées tenant à quatre mencaudées du chapitre Notre Dame, à une mencaudée deux pintes de François Leduc et d'un debout audit chemin menant d'Estourmel à Haucourt. Item une mencaudée deux pintes tenant à une mencaudée de Fresnoy, et à ladite mencaudée et deux pintes de François Leducq et audit chemin dudit Estourmel à Haucourt. Et finalement deux pintes et demie prises en trois pièces. Si comme en deux mencaudées aux dites trois mencaudées des héritiers de Philippe Bricout et à demie mencaudée d'Olivier Bricout. Item en une mencaudée tenant à trois mencaudées de l'abbaye de Saint Sépulchre et à une rasière de François Leduc, et à trois mencaudées et demie de fief dudit Michel Desaint ainsi et pour laquelle vente validée s'en sont lesdits vendeurs dessaisis et déshérités promettant garantir à la charge des servitudes et redevances anciennes et foncières que lesdites cinq mencaudées et six pintes et demie de terre doivent et peuvent devoir tant seulement si comme ils jurèrent. Et puis en furent lesdits acheteurs adhérités pour par eux en jouir le cours de leur deux vies durant et après leurs deux décès et trépas advenus et non devant compter et appartenir à tous les enfants qu'ils ont et avoir pourront procréer de leurs deux chairs à répartir entre eux également autant à l'un comme à l'autre sans autrui y partir en tant toutefois qu'autrement ils en feraient, ordonneraient ou disposeraient de quoi faire ils ont retenu la puissance tant qu'ils vivront. Ce fut ainsi fait et passé audit Cattenières les jour, mois et an susdits.

Suivent les signatures de Philippe Hutin, François Fievet, Jean Hégo, Arnould Félix.

Commentaires

En consultant cet acte de vente, je pense que Françoise BRICOUT serait la sœur de Servais BRICOUT. En effet, je ne trouve nulle part la filiation de Françoise, seul son mariage est mentionné à TROISVILLES.
Avez-vous des renseignements plus précis à son sujet ? Elle serait peut-être la fille de Philippe BRICOUT.
Merci beaucoup pour votre réponse.

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.