Formulaire de recherche

Contrat de mariage Claude VAILLANT et Marguerite DE NOYELLE : 01.02.1677 [2E26-333]

Du premier de février de seize cent septante sept 
Comparurent personnellement Claude Vaillant veuf de Marie Jeanne Felix ménager demeurant au village de Cattenières assisté et accompagné de Nicolas Félix son beau oncle et de Bernard Vaillant son oncle et de Claude Legrand marchand demeurant à Cattenières son ami acquis d'une part et Margueritte De Noyelles jeune fille à marier demeurant à Wambay assisté de Géry Thery son cousin germain demeurant audit Wambay et de Nicaise Wasson son ami requis demeurant à Forenvilliers d'autre part et reconnurent qui pour parvenir audit contrat de mariage entre eux pour parler lequel de bref se sollemnisera en la face de notre mère la sainte église si elle y assent les portements devises et contrats…entre eux été stipulés et accordés en la forme et manière que s'en suit.
 
Premier quand est des biens et portement de mariage dudit Claude Vaillant futur mariant icelui a déclaré détenir à cense des pères jésuites dudit Cambray trois mencaudées de terres labourables situées au terroir dudit Cattenières …. …. .. … Item d'avoir à lui appartenant une vache, le déclarant …. être aménagé de plusieurs pièces de mobiliers comme il convient à une personne de sa condition desquels portements ladite Margueritte De Noyelle sa future épouse assistée comme dessus a déclaré s'en tenir pour contente sans en faire plus amples déclarations. 
 
Et au regard des biens et portement de mariage d'icelle Marguerite De Noyelle icelle a déclaré d'avoir à elle appartenant quatre mencauds de blé et dix pintes de terres en jardinage amazées de maison manable faisant moitié d'une boistellée situé audit Wambay et d'être habillée et allingée comme il appartient à une fille de sa qualité. Quant est conditionné entre lesdites parties futures mariantes que le dernier vivant d'eux deux sera paisible de tous biens meubles que délaissera le prémourant soit à hoirs ou sans hoirs à charge de payer toutes dettes obsèques services et funérailles du prémourant sous la réserve qu'arrivant que ladite De Noyelles viendrait à survivre son dit futur mari, icelle en ce cas avoir le choix d'appréhender lesdits biens meubles ou y renoncer et au cas de rétrocession elle remportera …………sans charge d'aucunes dettes ses habillements, linges, bagues et joyaux servant à ses corps et chef comme aussi les quatre mencauds de blé et autres choses quelconques portées en ce présent mariage avec aussi la jouissance des trois mencaudées de terres dessus déclarées comme elle sera trouvé au jour du trépas dudit Vaillant soit aussi à hoirs ou sans hoirs. 
 
Et comme ledit Claude Vaillant se trouve asservi de quatre enfants qu'il a retenus de ladite Marie Jeanne Félix sa femme en premières noces, savoir de Pierre, Marie, Gaspard et de Catherine Vaillant icelui et sa future épouse leur a assigné pour leur formoture tant paternelle que maternelle la somme de seize florins à répartir d'entre eux également et …leurs compter lorsqu'ils prendront état honorable desquels ils seront l'un de l'autre et qu'ils lesquels enfants ladite De Noyelle en a promis et sera tenu d'entretenir et alimenter jusque à l'âge de douze ans parmi la jouissance de leurs biens en cas de décès dudit Vaillant son futur époux. 
 
Pour duquel traité de mariage, devises et choses dites lesdits comparants ont promis tenir et entretenir de point en point en leur foi et serment sous l'obligation sur soixante sols tournois de peine à donner & renonçant &. Fait et passé audit Cambray par devant le notaire public y résidant soussignés en présence de tous les parents et amis dénommés au préambule du présent mariage interpellés pour témoins les jour et an susdits. 
 
Suivent les marques de 
Claude Vaillant 
Marguerite De Noyelle 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.