Formulaire de recherche

Contrat de mariage Philippe VITOU et Magdeleine BALLEMBOY : 24.10.1669 [2E26-178]

Les devises…. et …. de mariage …..de qui de bref se passeras et sollemnisera devant notre mère sainte Eglise d'entre Philippe Vitou fils de defunt Remy et de Margueritte Lefebvre qui furent ses père et mère et assisté de Crespin Vitou son oncle Jean Leducq son frère allié et Olivier Vitou son frère d'une part et de Magdeleine Vallemboy fille de Pierre et de defunte Magdeleine Gransard ses père et mère et assisté de Jean et Jacques De La Sottière d'autre part et sont telles que s'en suit.
 
Et premier 
Premièrement a ledit Philippe Vitou à lui appartenant savoir un certain fief à ….contenant une boitellée de terres en jardinage séant à Haucourt en Cambrésis tenant au ruiot nommé le ruiot nicol au jardin des hoirs monsieur de Morval et au chemin menant dudit Haucourt à Esne pour en jouir prestement.
 
Les partis de la fille 
Item a ladite Magdeleine Vallemboy à lui appartenant venant du chef de sa dite mère savoir tout un certain jardin séant à Cattenières contenant demi mencaudée de terre ou environ tenant au jardin Jacques Vaillant pour ladite Magdeleine Vallemboy en jouir prestement. Item a encore ladite Magdeleine Vallemboy telle part, tel droit action et propriété qu'elle a et peut avoir tant pour lui que pourrait avoir feu Jean Gransar son oncle comme lui ayant donné par main de loi un certain jardin séant audit Cattenières contenant trois boitellées de terre ou environ tenant de deux sens au jardin Pierre Forrière et par devant au warescaix du Seigneur allant au moulin pour ladite Magdeleine Vallemboy en jouir prestement. Item a encore ladite Magdeleine Vallemboy savoir trois boitellées et une pinte de terre labourable séant audit Cattenières à prendre en deux mencaudées les abouts et tenants n'en feront nulle déclaration à cause que les partis s'en tiennent pour apaisés. En outre ladite Magdeleine Vallemboy a et doit avoir encore quelque droit au … desdites deux mencaudées de terre dessus déclarées pour le tout en jouir prestement. Sy a encore ladite Magdeleine Vallemboy la somme de dix florins qu'ils sont les deniers de sa formoture à lui promis par Mary De La Sottière sa belle mère et le tout prestement. Item a promis ledit Pierre Vallemboy à sa dite fille quarante patars tout prestement. Sy a promis ledit Pierre Vallemboy à sa dite fille une paire de linceuls prestement et acquiescant à toutes les choses et promesses ci-dessus contenues ledit mariant …ledit Pierre Vallemboy et ladite Mary De La Sottière sa seconde femme pour quitte jusqu'à ce jour. Item a été dit et devisé, promis et accordé que si ledit mariant faisait bâtir quelque bâtiment sur ledit jardin fief dudit Philippe Vitou déclaré en l'article premier et qu'il vendrait quelque terre ou jardin du chef de ladite Magdeleine Vallemboy sa future fiancée les héritiers dudit Philippe Vitou qui occuperont ledit jardin et le bâtiment qu'il sera trouvé dessus seront tenus rendre et payer à ladite Magdeleine Vallemboy la valeur que ledit bâtiment qu'il sera trouvé à l'heure du trépas dudit Philippe Vitou en cas qu'il viendrait à mourir sans laisser hoirs légitimes. Item ont fait à ces fins sur telle forme manière devise promesse et condition que les survivants desdits deux mariants devra demeurer en tous biens meubles aussi bien sans hoirs qu'avec hoirs en payant les dettes s'il y en a et avec les services obsèques et funérailles sauf se réserve une des principales pièces d'habillement servant à leur propre corps au jour de leur noces lequel tant …tant d'un côté que d'autre en cas qu'ils viendraient à mourir sans laisser hoirs légitimes. 
 
Tout lequel contrat de mariage dessus dit les susdits partis tant d'un côté que d'autre, savoir ledit Philippe Vitou assisté comme dessus et ledit Pierre Vallemboy se faisant et portant fort pour sa dite fille et assisté comme dessus lesdits partis respectivement ont promis tenir fournir et entretenir de point en point et en la manière dite et ce par la foi et serment de leur propre corps pour en jurer devant de moi notaire soussignant sur soixante sols tournois de peine à donner & obligeant &. Fait et passé à Fontaine au Pire par devant le notaire soussigné en présence de Jacques Lesaige et autres dessus nommés assistants tous parents et amis témoins à ce requis et appelés le vingt quatrième jour du mois d'octoble l'an de grâce Notre Seigneur an mil six cent soixante neuf 
 
Suivent les marques de 
Pierre Vallemboy 
Magdeleine Vallemboy 
 
Suivent les signatures de 
Philippe Vitou 
Gérard (notaire) 
 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.