Formulaire de recherche

Contrat de mariage Jean Noël BOUTEMY et Constance BOUBAY : 15.01.1735 [2E26-373]

Aujourd'hui quinze de janvier mils sept cent trente cinq par devant le notaire royal résident à Cambrai soussigné furent présent Jean Noël Boutemy fils à marier de Pierre Ignace et Marie Catherine Dinville demeurant à Chantemerle assisté de son dit père, de Jean Joseph Boutemy son frère d'une part, Constance Boubay fille aussi à marier de feux Adrien et Marie Magne Grandsart demeurante à Esne , assistée de Nicolas Boubay son frère, d'Hubert Lefebvre son cousin d'autre part, et reconnurent lesdites parties que pour parvenir au mariage entre elles pour parler qui de bref au plaisir de Dieu se fera en face de notre mère la Sainte Eglise si elle y consente et accorde d'avoir convenu comme s'en suit 
 
Premièrement quant au portement du même futur époux icelui son père lui donne acceptant deux pintes de terres jardinages à prendre en deux pintes amazées de maisons et autres édifices audit Chantermerle tenant à l'héritage Louis Delwarde, à celui d'Estienne Hutain et au warescaix pour par lui en jouir après le décès de ses dits père et mère tout seulement. Finalement promet de travailler à la construction d'une maison et héritage que les futurs conjoints promettent de faire ériger sur l'héritage ci-après de la future épouse sans pouvoir l'abandonner jusqu'à ce qu'elle sera faite et parfaite qui est son portement duquel la future épouse se contente. 
 
Au regard du portement de la même future épouse elle a déclaré qu'il lui appartient du chef de ses feux père et mère deux pintes de terres labourables à prendre en trois pintes à l'encontre de son dit frère tenantes à trois boitellées de Jean Baptiste Leclercq, à neuf pintes d'Hubert Lefebvre et au … Item son dit frère tant en son nom propre que et faisant et portant fort de Jeanne Thérèse Chandelier sa femme par laquelle il promet faire ratifier ce prescrit de quoi il faut l'ériger dès maintenant comme pour lors sans qu'il soit besoin d'autres autorisation lui donne acceptante l'autre pinte à prendre lesdites trois pour par elle en jouir du jour des épousailles et en avant à toujours et ce pour le bon amour et affection qu'il lui porte. Finalement déclare qu'elle prendra un jardin en … pour faire construire l'héritage avant dit de quoi son futur époux se contente. Convenu entre les parties qu'à dissolution de ce mariage soit à enfant ou non le survivant d'eux deux sera et demeurera seul et paisible propriétaire de tous les biens meubles actions mobiliaires et pour tels réputés que délaissera le prémourant en payant toutes dettes et funérailles d'icelui et viager des immeubles généralement quelconques échus et à échoir de telle nature qu'ils soient et ou ils pourraient être situés et assis non-abstenant toutes us, et lois et coutumes au contraire auxquels les parties ont dérogé et renoncé par ce requis. 
 
A l'accomplissement desquelles clauses et conditions les parties ont obligé leurs personnes et biens présents et à venir sur soixante sols tournois de peine & renonçant à choses contraires. Passé à Cambrai les jour et an susdits en présence des amis non intéressés et de Beaudoin Queulain témoins à ce requis. 
 
Et comme la future épouse a une nièce nommée Marie Reine Joseph fille naturelle de Marie Anne Joseph Boubaix les futurs conjoints promettent la nourrir entretenir enseigner et faire endoctriner comme à sa condition appartient jusqu'à ce qu'elle prendra état honorable ou atteint l'âge de majorité en travaillant à leur profit et pour cause connue à ladite future épouse. 
 
Suivent les marques de 
Jean Noël Boutemy 
Constance Boubay 
Ignace Boutemy 
Jean Joseph Boutemy 
Nicolas Boubay 
Hubert Lefebvre 
 
Suivent les signatures de 
B.Queulain 
Queulain (notaire) 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.