Formulaire de recherche

Testament de Jean SEGARD : 13-03-1766 [2E26-539]

Du treize de mars mil sept cent soixante six.

Par devant le mayeur et gens de loi du village de Cattenières soussignés. Jean Ségard étant dans son lit malade, avec ses bons et propres sens et entendement, veuf de Marie Jeanne Mairesse sa femme de seconde noce, pour éviter les difficultés qui pourraient avoir avec les enfants de première noce et de seconde noce. Premièrement il dénomme pour ses héritiers mobiliaires Jeanne Catherine Ségard sa fille de première noce et de seconde noce Jean Baptiste Ségard et Marie Thérèse Ségard et Isidore Ségard ses enfants tous. Il leur donne tous les meubles qui se trouveront dans la maison où il fait sa demeure présentement pour les bons services qu'ils lui ont rendus et ils ne pourront rien prétendre qu'après son décès et trépas et lui avoir lu et relu. Fait à Cattenières les jour, mois et an que dessus.

Suivent les signatures de Jean Ségard, Jean Baptiste Bricout (mayeur), Pierre Antoine Lalin, Philippe Bugnicourt, Jacques Margerin, Jean Philippe Senez.

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.