Formulaire de recherche

Contrat de mariage Jean SEGARD et Thérèse LASSELIN : 30.08.1728 [2E26-363/440]

Du trente d'août mil sept cent vingt huit par devant les notaires royaux résidents à Cambray soussignés, furent présents Jean Segard fils à marier de feu Grégoire et d'encore vivante Claire Bricout demeurant à Cattenières assisté de sa mère d'une part Thérèse Lasselin fille aussi à marier d'Hubert et de feue Adrienne Griffard demeurante audit lieu accompagnée de son père, de François Lasselin son frère d'autre part et reconnurent lesdites parties que pour parvenir au mariage entre elles pourparler d'avoir convenu de ce que s'en suit.
 
Premièrement pour le portement de mariage du futur époux, icelle sa mère lui donne acceptant en avancement de succession une demie mencaudée de terres labourables au terroir dit au hameau de Longsard à prendre en trois boitellées jardinage non amazées tenantes lesdites trois boittelées à une boitellée de la chapelle de Longsard au jardin de Martin Bricout, au jardin Pierre Banse, et à la rue au chemin d'Esnes, pour par lui en jouir après la dépouille de cette année et en ayant pendant la vie de ladite Claire Bricout, pour après son décès icelle demie mencaudée de terre retournée en partage …………………………………………… ..son frère. De plus lui donne acceptant la dépouille de cette année présentement engrangée qu'il a eu sur une autre demie mencaudée au terroir de Cattenières de quoi il a déclaré avoir connaissance et jusqu'à ce que les futurs conjoints auront trouvé une demeure convenable, ils demeureront avec ladite Bricout où dans une chambre de la maison de sa maison, place dans la grange pour y mettre ses dépouilles en un terrain suffisant pour un jardin potager ??? avant que les futurs conjoints aient une demeure convenable, attendu que la maison et héritage où elle fait sa demeure appartiendra par droit de maisneté immobiliaire à Antoine Ségard aussi son fils que par conséquent les futurs conjoints devront en sortir audit cas ledit Hubert lasselin leur accordent leur demeure en sa maison en place aussy que ci-dessus marqué pour le jardin potager et engranger leur dépouille qui est son portement duquel la future épouse se contente.
 
Au regard du portement de la même future épouse, icelui son père lui donne aussi acceptant en faveur de ce mariage et en avancement de succession une demie mendée labourable au terroir de Cattenières à prendre en une rasière tenante au chemin dubois, à cinq mencaudées occupées par Jacques Soiez, et à trois boistellées occupées par Jean Philippe Dascotte pour icelle demie mencaudée jouir par la future épouse du jour de ce mariage pendant la vie dudit Hubert Lasselin pour après son décès retourner avec les autres immeubles entre elle et ses frères et sœurs lui donne de plus la dépouille qu'il a eu cette année sur ladite demie mendée de terres et présentement engrangée, une vache, un coffre le plus grand qu'il a, une demi douzaine de plats d'étain, une couverte de laine et une jupe ou pour valeur desdits couverte et jupe, douze florins, de plus un seau, un chaudron, une poelle qui est son portement duquel son futur mari se contente.
 
Convenu entre les parties qu'à dissolution de ce mariage soit à enfant venant apparant à naître ou non, le survivant des futurs conjoints sera héritier mobiliaire et jouira pendant sa vie des immeubles du décédé en payant les dettes et funérailles d'icelui. A quoi faire et accomplir les parties comparantes ont obligé leurs personnes et biens présents et à venir sur soixante sols tournois de peine en renonçant à choses contraires, ainsi fait et passé audit Cambrai les jour et an susdit 
 
Suivent les marques de 
Thérèse Lasselin 
Claire Bricout 
 
Suivent les signatures de 
Jean Ségard 
François Lasselin 
Hubert Lasselin 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.