Formulaire de recherche

Contrat de mariage Maximilien HEGO et Marie Elisabeth SEGARD : 22.08.1726 [2E26-234]

Comparurent personnellement Maximilien Hego, garçon mulquinier, jeune homme à marier de Jean Hego et Marie Elisabeth Bricout conjoints ses père et mère, assisté et accompagné de sesdits père et mère, Olivier Bricout son père grand, Antoine Bardoux son parrain tous demeurant à Cattenières et de Martin Laude son cousin demeurant à Fontaine au Pire d'une part, et Marie Elisabeth Segard, fille aussi à marier de feu Jacques Philippe Ségard et d'encore vivante Marie Adrienne Henninot qui furent conjoints ses père et mère, assistée et accompagnée de sa dite mère, Jean François Ségard son frère aîné, Philippe Leducq son beau-frère et de Jacques Henninot son oncle maternel, tous demeurant audit Cattenières d'autre part, lesquels comparants de leur bon gré reconnurent que pour parvenir au mariage entre eux concerté qui de bref au plaisir de Dieu se passera et solemnisera en face de Notre Mère la Sainte Eglise si elle y consente et accorde d'entre ledit Maximilien Hego et ladite Marie Elisabeth Ségard futurs mariants, ont fait devoirs promesses et conditions au mariage en la forme et manière que s'en suit 
 
Et premier Quant est des biens et portement de mariage dudit Maximilien Hégo ses dits père et mère ont déclaré et promis de lui donner et fournir en advancement de son dit mariage à savoir la somme de deux cents florins monnaie de Flandres payable et délivrable en deux paiements égaux si comme le premier au jour de Noël de l'an mil sept cent vingt sept, et le second et dernier paiement à pareil jour de l'année suivante de l'an qu'on sera mil sept cent vingt huit. Item deux estilles de mulquinier neuves avec les outils et ustensiles y servant comme aussi tous les fils qu'il conviendra fournir pour faire une toile de mulquinier en soie le tout délivrable à la première réquisition. De plus, ledit Olivier Bricout donne et cède audit Maximilien Hégo son petit-fils futur mariant en considération des bons et agréables services qu'il a reçu de lui jusqu'à présent et sous espérance d'en recevoir encore à l'avenir, et pour autres certaines justes causes et raisons à leur…ce acceptant par icelui futur mariant sous l'exception charges clauses et conditions ci-après déclarées, à savoir une mencaudée de terres labourables mainferme qu'il a acquis en sa viduité de….et Marie Magdeleine Payen frère et sœur, située audit Cattenières sur la juridiction de Chantemerle tenante de lisière à la ….du seigneur, d'autre lisière à deux mencaudées de Saint Julien en Cambray, et d'un bout à huit mencaudée occupées par Michel Dessaint comme aussi un jardin et héritage qu'il a pareillement acquis en sa viduité d'Adrien Vaillant et consorts situé audit Cattenières tenant de lisière à l'héritage pareille de Jeanne Lemoisne d'autre lisière au jardin dit le courtil du berger appartenant présentement audit Olivier Bricout, d'un bout par derrière aux terres à champs, et par devant à la rue, ainsi que le tout se comporte et s'étend, pour par ledit futur mariant en jouir propriétairement et à tous soins comme de son propre bien, à charge néanmoins de la jouissance d'une boittelée à prendre sur ledit jardin et héritage du côté et tenant de lisière au jardin de Jeanne Lemoisne que ledit donateur a ci-devant accordé à bail audit Adrien Vaillant pour par lui en jouir aussi longtemps qu'il plaira audit donateur, sur lequel jardin et héritage, lesdits Jean Hégo et sa femme ont promis et se sont obligés par ceste d'y faire construire et ériger à leurs frais et dépens à l'exception ci-après déclarée trois places de seize pieds creux chacune faites de bon…de…comme il s'en fait ordinairement audit Cattenières avec une cave de mulquinier pour quatre estilles maçonné à chaux et sablon avec une cheminée double et un four comme aussi de livrer et faire approprier le comble plancher et généralement ce qu'il conviendra fournir et …audites trois places pour le tout avoir fait et achevé hors des mains de tout ouvrier et en état d'y pouvoir faire résidence pendant l'année prochaine à l'exception néanmoins de la moitié de la paille qu'il conviendra fournir tant pour la couverture desdites trois places que pour lesdits …qui seront et demeureront à la charge de ladite Marie Adrienne Henninot et ledit Jean François Ségard son fils, et aussi à charge de par eux payer et fournir jusque à la somme de vingt patacons pour aider aux paiements de l'érection desdites trois places, …au surplus lesdits Jean Hégo et sa femme obligés de faire faire une petite grangelle convenable joignant lesdites trois places aussi à leurs frais et dépens sauf la moitié de la paille pour la couverture que ladite Marie Adrienne Henninot et son fils en demeureront chargés et tenus la fournir le tout aussi pendant l'année prochaine. Ayant été expressément convenus conditionné et accordé entre les parties parents et assistants soussignés qu'en venant le décès dudit Maximilien Hégo par avant sa dite future épouse aussi bien avec hoirs que sans hoirs en ce cas icelle aura droit de jouir dudit jardin et héritage ci-dessus donné et déclaré par haboults et tenants au présent port de mariage ……….sa vie durant seulement. Et pour de tant plus valider la présente donation et aussi pour plus grande assurance dudit droit de jouissance ci-dessus convenu en faveur de ladite future mariante ledit donateur a promis et sera tenu d'en faire et passer tous devoirs de loi requis et nécessaires au profit des deux futurs conjoint par avant leurs épousailles ou après, pour par eux en jouir savoir ledit futur mariant comme propriétaire et sa dite future épouse infructuseusement sa vie durant seulement pour ledit jardin et héritage le tout à charge que dit est aussi et en la manière qu'est ci-dessus convenue et conditionnée. De plus ledit Olivier Bricout donne et cède à son dit petit fils futur mariant pour certaines justes causes et raisons à lui connues la jouissance d'une mencaudée et deux pintes de terres labourables mainferme venant de son chef situées au terroir dudit Cattenières en deux pièces si comme trois boitellées tenantes de lisière à une mencaudée de Jacques Henninot et d'autre lisière à une mencaudée et deux pintes de Servais Bricout à pareilles six pintes de Gaspar Lasselin et d'autre lisière à demi mencaudée d'Hubert Lasselin pour en jouir par le dit futur mariant prestement jusqu'au jour du décès dudit donateur, laquelle mencaudée et deux pintes en deux pièces aussi bien que ladite mencaudée de terres ci-dessus donnée et déclarée par haboults et tenants ledit Olivier Bricout s'oblige les labourer à ses frais et dépens jusqu'au jour de son trépas au profit que dessus le tout tant en saison que …en temps et saison et comme il appartient, duquel portement de mariage ladite Marie Elisabeth Ségard future mariante assistée que dessus a déclaré s'en tenir pour contente et bien apaisée. 
 
Et à l'égard des biens et portement de mariage de ladite Marie Elisabeth Ségard, sa dite mère jointement avec elle ledit Jean François Ségard son fils, ledit Philippe Leducq et Marie Françoise Ségard sa femme de lui autorisée à l'effet que …ici présente et comparant tant en leur noms que se faisant et portant fort de Jeanne Joseph Ségard fille de ladite Marie Adrienne Henninot et femme à Jean Baptiste Grière demeurant à Ligny par lesquels ils promettent en tant que de besoin de faire ratifier ce que s'en suit si besoin est, ont donné et donnent à ladite Marie Elisabeth Ségard future mariante, présente et acceptante, en advancement de son dit mariage à savoir une mencaudée de terres labourables mainferme séantes au terroir dudit Cattenières tenante de lisière à vingt mencaudées de l'abbaye de St Sepulchre, d'autre lisière à une rasière occupées par ledit Jean Hégo, et d'un bout aux terres des pauvres dudit Cattenières pour en jouir par ladite future mariante propriétairement et à tous soins comme de son propre bien à charge néanmoins de l'usufruit que ladite Marie Adrienne Henninot soit expressément réservé pour en jouir sa vie durant seulement promettant lesdits donateurs tant en leurs noms se faisant et portant fort comme dessus d'en faire et passer tous devoirs de loi requis au profit de ladite future épouse par avant ses épousailles ou après. De plus ladite Marie Adrienne Henninot jointement avec elle ledit Jean François Ségard son fils ont promis et se sont obligés solidairement l'un pour l'autre et l'un d'eux seul pour le tout sans décision ni ordre de discussion en renonçant par ladite Henninot au droit de Velleyen et à l'authentique si qua mulier à elle donné à entendre, de faire achat ou donation au profit de ladite future mariante le plus tôt que faire se pourra de trois mencaudées de terres labourables mainferme au terroir dudit Cattenières bonne et soluable à l'équivalent de ladite mencaudée et de la même valeur d'icelle pour chacune desdites trois mencaudées au dire d'expert et gens à ce connaissant pour par ladite future mariante en jouir propriétairement et à tous soins comme de son propre bien après le décès de ladite Marie Adrienne Henninot et non devant, et arrivant que ledit achat ou donation desdites trois mencaudées ne seront fait au jour du trépas de ladite Marie Adrienne Henninot, en ce cas ledit Jean François Ségard sera pour lors tenu et obligé de payer et délivrer à ladite future mariante sa sœur la valeur desdites trois mencaudées en espèces d'or et d'argent …en ce pays de Cambray suivant l'estimation qui en sera faite à proposition et à l'advenant de ladite mencaudée ci-dessus données par gens expert et à ce connaissant ou d'en convenir autrement d'ailleurs à l'amiable entre les parties. De plus, ladite Marie Adrienne Henninot jointement avec elle ledit Jean François Ségard son fils ont par ces présentes cédé au profit de ladite future mariante la jouissance de trois mencaudées et une boittelée de terres labourables en trois … séantes au terroir dudit Cattenières, si comme une mencaudée pour la première …présentement en jachère à prendre dans une pièce de six mencaudées et ce de bout en bout de ladite pièce sur la hauteur du côté et tenante de lisière à deux mencaudées occupées par Charlotte Soyez. Item pour la seconde…présentement en … de blé une mendée à prendre dans une autre pièce de six mencaudées et ce de bout en bout de ladite pièce du côté et tenant de lisière à trois mencaudées de Servais Bricout. Item trois boistelées tenantes de lisière à une rasière de monsieur Claro et finalement une demie mencaudée tenante de lisière à deux mencaudées de Michel Beauvillain pour en jouir par ladite future mariante prestement jusqu'au jour du décès de sa dite mère franc de rendage jusqu'auquel temps icelle Marie Adrienne Henninot et son dit fils seront tenus de bien et décemment labourer et cultiver comme il appartient au profit de ladite future mariante lesdites trois mencaudées et une boittelée en temps et saison comme il appartient jusqu'alors. En outre, ladite Marie Adrienne Henninot et son dit fils ont déclaré et promis de donner à ladite future mariante la somme de six cents florins monnaie de Flandres payables en trois paiements égaux, à savoir le premier au jour de Noël de l'an mil sept cent vingt sept, le second à pareil jour de l'an mil sept cent vingt huit, et le troisième et dernier paiement aussi à pareil jour de l'an qu'on dira mil sept cent vingt neuf, et ce parmi et moyennant que ladite Marie Elisabeth Ségard du consentement de son dit futur époux et ses dits assistants soussignés a déclaré de céder renoncer et abandonner au profit dudit Jean François Ségard son frère aîné présent et acceptant tout telle part droit et prétention qu'elle avait par avant le présent sur la maison et héritage là où que ladite Marie Adrienne Henninot fait à présent sa résidence audit Cattenières tenant de lisière à l'héritage de Jean Baptiste Fiefvet, d'autre lisière à l'héritage des héritiers Jean Hutin et par devant à la rue, promettant lesdits deux futurs conjoints d'en faire et passer tous devoirs de loi, ratification ou tels autres actes et formalités à ce nécessaire par devant qui il appartiendra toutes et quantes fois qu'il en seront requis si besoin est pour et aux fins et profits que dessus. Duquel portement de mariage ledit Maximilien Hégo futur mariant assisté que dessus a pareillement déclaré s'en tenir pour content et bien apaisé.
 
Ayant été expressément convenu conditionné et accordé entre les parties parents et assistants soussignés que le dernier vivant desdits futurs conjoints aussi bien avec hoirs que sans hoirs demeurera seul propriétaire de tous les biens meubles et effets mobiliaires de leur communauté et tels qui se trouveront délaissés par le prémourant au jour de son trépas à charge des dettes obsèques services et funérailles dudit prémourant, les deux ports de mariage advantage et conventions ci-dessus estimé entre les parties à la somme de quatorze cents florins. Tout lequel contrat de mariage et choses dites lesdites parties ont respectivement promis tenir entretenir, laisser jouir, faire valoir et garantir, payer fournir et entièrement accomplir de point en point et en la manière dite par leur foi et serment sous l'obligation de leurs personnes et biens présents et futurs et sur soixante sols tournois de peine à donner à tel litige qu'il appartiendra renonçant à toutes choses contraires. Ce fut aussi fait et passé audit Cattenières par devant le notaire royal de la ville de Cambray et pays de Cambrésis de la résidence de Prémont soussigné en présence desdits parents et assistants dénommés au préambule du présent contrat requis pour témoins et assistants à ce appelés le vingt deuxième d'août mil sept cent vingt six.
 
Une mencaudée écrite à marge approuvée. 
 
Suivent les signatures de 
Maximilien Hégo 
Marie Elisabeth Ségar 
Jean Ségar 
Olivier Bricout 
Jacq Hennino 
Anthoine Bardoux 
Philippe Leduc 
Martin Laude 
Jean François Ségar 
 
Suivent les marques de 
Marie Elisabeth Bricout 
Marie Adrienne Henninot 
Marie Françoise Ségard 
 
Contrôlé à Prémont le dix septembre 1726 au vol 3, fol 15, verso, Acte 8. Reçu neuf livres. 
Insinué le dit jour au vol .. fol 45, verso , acte 2 Reçu trois livres et les 4 … 
 
 
 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.