Formulaire de recherche

Contrat de mariage François LASSELIN et Marie Jeanne FORRIERE : 05.05.1724 [2E26-37]

Par devant les notaires royaux résidant en la ville de Cambray soussigné furent présent François Lasselin manouvrier et fils à marier d'Hubert et de défunte Adrienne Griffar dudit Hubert Lasselin son père assisté et accompagné d'une part, Marie Jeanne Forrière aussi jeune fille à marier de défunt Antoine et de Marie Anne Cardon, pareillement accompagné de ladite Cardon sa mère et de Jacques Forrière son frère tous demeurant à Cattenières d'autre part, lesquelles parties désirant mettre fin et accomplir le mariage entre elles projeté et qui se doit solenniser le plutôt que faire se pourra en face de notre mère Sainte Eglise entre ledit François Lasselin et Marie Jeanne Forrière en conscience des clauses et conditions suivantes : 
 
Premièrement ledit Hubert Lasselin déclare qu'il donne par le présent contrat audit François son fils présent et acceptant un fief de trois boittelées ou environ de terres labourables situé au terroir dudit Cattenières estimé par lesdits parties à quatre vingt florins, monnaye de Flandres tenant d'une part à quatre mencaudées occupées par les héritiers de Philippe Hutin du dit lieu, d'autre part à 7 mencaudées occupées par François Bricout et à 3 boittelées du dit Hubert Lasselin, pour en jouir par les futurs époux hoirs et ayant cause comme de choses à eux appartenant de ce jour en avant, et ce en vertu et au moyen de l'acquisition que ledit Hubert Lasselin a fait du fief depuis sa viduité et duquel il a déclaré avoir la libre disposition, l'ayant aussi relevé en temps et lieux, et qu'outre ce ledit futur mariant partagera également avec ses autres frères et soeurs, la succession immobilière dudit Hubert lasselin leur père, après la mort d'icelui comme aussi celle de ladite défunte Adrienne Griffar. Outre ce qu'après la mort de son dit père, il prendra à l'exclusion de ses frères et soeurs sur l'hérédité mobiliaire qui se trouvera au jour du décès dudit Hubert, tous les outils de cordonniers et propres audit métier qui se trouveront en la maison mortuaire pour la valeur de trente deux patars. Et au cas que ledit Hubert trouverait à propos par telle disposition qu'il pourrait faire cy-après pour faire déchargé annuellement pendant l'espace de trente ans, deux obits à la rétribution de quinze patars chacun qui se célébreraient en l'Eglise dudit Cattenieres de quoi il se réserve une entière liberté, en ce cas ledit futur mariant sera tenu et obligé, ainsi qu'il l'a promis de les faire décharger et acquitter pendant ledit temps conjointement et avec Gaspard Lasselin son frère qui en sera chargé aussi bien que ledit futur mariant, au moyen d'un fief d'une mencaudée à terre labourable qui lui sera donné et ce chacun suivant et à proprotion de ce dit fief.
 
Quant aux biens et portement de maraige de ladite Marie Jeanne Foriere, ladite Marie Anne Cardon sa mère déclare que la dite future épouse sa fille ??? et prend par droit de maisnotes, trois boittelées de terres ou environ jardinages amaréesprovenant de ladite Cardon et où elle fait actuellement sa demeure audit Cattenières tenant d'une part à une mencaudée de Jean Vaillant et d'autre part à trois boittelées d'Arnoul Félix pour par ladite future épouse, jouir desdits trois boittelées de terres estimées à la somme de cent florins du jour de la célébration de son mariage en toute propriété et comme de chose à elle appartenante. Cependant ladite Cardon s'en est réservé l'usufruit, sa vie durant seulement, qu'elle déclare et avoir tenir à titre de constitut et précaire. De plus déclarent lesdits Hubert Lasselin et Marie Anne Cardon qu'ils déchargeront et acquitteront les futurs époux et épouse de toute dette qu'ils pourraient avoir contractées chacun à leur égard jusqu'au jour de leur mariage. Desquels portements de biens les parties comparant y ont déclaré d'être bien contentes et apaisées. 
 
Ayant au surplus été conditionné et stipulé entre les mêmes parties contractantes que le survivant des futurs conjoints, soit qu'ils aient enfants ou non de leur mariage, demeurera seul propriétaire de tous les biens meubles et effets mobiliaires de la communauté à charge des dettes et funérailles du décédé, et viager respectivement des six boittelées de terres fiefs et mainfermes déclarés au présent contrat, pour quoy ils se promettent d'en faire et passer tous devoirs requis et nécessaires, soit devant ou après la célébration de ce mariage. Toutes lesquelles clauses et conditions, lesdites parties ont promis et promettent respectivement tenir, observer et entretenir de point en point sous l'obligation de leurs personnes et liens présent et à venir sur soixante sols tournois de peine en renoncant à choses contraires, fait et passé à Cambray le cinq may mil sept cent vingt quatre 
 
Signature de : 
Francois Lasselin, Hubert lasselin, Marie Anne Cardon, Jacques Foriere et deux autres signatures 
Marque de Marie Jeanne Forrière 
Controllé le 5 mai 1724 au registre ??? reçu trois livres douze sol pour l'insinuation au registre ??? reçu encore trois livres et douze sol 
Signatures : Delafeuille - Ruffin 
 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.