Formulaire de recherche

Contrat de mariage Jean Jacques ROLAND et Catherine DELAFORGE : 07.11.1716 [2E26-354/432]

Du sept de novembre mil sept cent seize par devant le notaire royal résident à Cambray soussigné furent présents Jean Jacques Rolan fils à marier de feu François et encore vivante Jacqueline Masse, accompagné de sa mère, d'André Morcrette son cousin d'une part, Catherine Delaforge fille aussi à marier de Philippe et de feu Jeanne Bricoult demeurant à Cattenières et ledit Jean Jacques Rolan à Séranvillers, accompagné de son père et de Michelle Delaforge sa sœur d'autre part et reconnurent lesdites parties que pour parvenir au mariage entre eux pour parler qui de bref au plaisir de Dieu se fera en face de notre mère la sainte église si elle y consente et accorde et avant qu'il y ait aucun engagement entre eux d'avoir convenu comme s'en suit.
 
Premièrement quant est des biens et portement en ce mariage dudit futur mariant icelle sa mère lui donne acceptant tous les outils de son stil de charpentier aussi bien que ceux nécessaire pour faire la moisson et que après le décès de sa dite mère il partagera également avec ses frères et sœurs la succession mobiliaire et immobiliaire de ses dits père et mère de tout quoi sa future épouse se contente.
 
Et au regard du portement de la même future mariante icelui son père lui donne aussi acceptante en avancement de succession en faveur de ce mariage, et en récompense des bons services qu'elle lui a rendus et promet lui rendre ci-après cinq boistellées de terres labourables en une pièce au terroir dudit Cattenières tenantes à deux mendées et demie de Michel Desaint, et à demie mendée de Marie Anne Théry d'un bout à une rasière occupée par Philippe…. Desquels cinq boistellées elle jouira du jour de son mariage en toute propriété et à toujours, au surplus les futurs mariants demeureront dans la maison et héritage où ledit Philippe Delaforge père fait sa demeure après le décès duquel ladite maison et héritage appartiendra à la future mariante sa fille par droit de maineté immobiliaire, et aussi longtemps que les mêmes futurs mariants nourriront entretiendront ledit Philippe Delaforge et qu'ils lui soumettront tout ce qu'il lui sera nécessaire tant en bonne santé qu'en maladie, ils jouiront de tous les biens de fond d'icelui et arrivant qu'il ne pourrait s'accommoder et ne serait point content d'eux pour lors il rentrera dans ses droits finalement que ladite future mariante partagera également avec ses frères et sœurs la succession mobiliaire de son dit père en payant aussi également les dettes et funérailles d'icelui de tout quoi son futur époux se contente.
 
Convenu entre les parties qu'à dissolution de ce mariage soit à enfant ou non le survivant des futurs mariants demeurera seul et paisible propriétaire de tous les biens meubles actions mobiliaires et pour tels réputés que délaissera le prémourant en payant toutes dettes et funérailles du décédé. A quoi faire et accomplir les parties comparantes ont obligé leurs personnes et biens présents et advenir sur soixante sols tournois de peine en renonçant à choses contraires. Ainsi fait et passé audit Cambray les jour et an susdits en présence des parents et amis non intéressés et de Bauduin Queulain témoins à ce requis et appelé. 
 
Suivent les marques de 
 
Jacqueline Masse 
Catherine Delaforge 
Michelle Delaforge 
André Morcrette 
 
Suivent les signatures de 
Jean Rolan 
Philippe Delaforge 
B.Queulain 
A.Queulain 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.