Formulaire de recherche

Contrat de mariage Pierre DE MARCQ et Marie Jeanne DASCOTTE : 18.11.1715 [2E26-410]

Comparut en sa personne Pierre De Marc veuf d'Elisabeth Davoine demeurant à Quiévy, fils de feu Dominique et de feue Jeanne Leclercq, assisté et accompagné d'Alexandre De Marc son frère d'une part, et Marie Jeanne Dascotte jeune fille à marier demeurant à Cattenières fille de feu Pierre et de feue Catherine Hauier assistée et accompagnée de Jean Philippe Dascotte son frère d'autre part lesquelles parties comparantes dirent et reconnurent que ce traité de mariage était … et pourparlé entre eux lequel au plaisir de Dieu se fera et solemnisera en la face de notre mère la Sainte Eglise si elle y consent, mais dit auparavant que de parvenir ..aucuns liens d'icelui a été dit et décidé les point et articles suivants.
 
Premièrement quant est des biens et portement de mariage dudit Pierre De Marc il déclare qu'il a lui appartenant des libres dispositions si qu'il…par les devoirs de loi du vingt trois du mois de novembre mil sept cent quatorze une pinte de terre en jardinage à prendre en six ou environ située audit Quiévy …de bout dudit jardin tenant à la rue et chemin menant à St Quentin et qu'il est maître et libre de ses effets mobiliaires de quoi la future mariante a déclaré d'en être contente et apaisée. 
 
Et au regard du port de mariage de ladite Marie Jeanne Dascotte elle déclare qu'elle a d'elle appartenant six pintes de terres labourables mainfermes situées en deux pièces au terroir de Cattenières si comme le tiers d'une demi mendée tenante à dix pintes de Marie Anne Hauiez et à demi mendée de Claude Leprestre et finalement le tiers de six pintes à prendre à l'encontre de ses frères et sœurs situées en deux pièces audit terroir et qu'outre cela Jean Philippe Dascotte son frère ici présent et comparant s'oblige de lui donner trente florins et deux mencauds de blé sitôt ce mariage consommé duquel port de mariage ledit Pierre De Marcque son futur époux a déclaré d'en être content et apaisé. 
 
Ayant été conditionné entre les futurs mariants que le dernier vivant d'eux deux avec enfant ou sans enfant demeurera en tous biens meubles nom et actions mobiliaires que délaissera le prémourant à charge des dettes obsèques funérailles du précédé. Et comme ledit Pierre De Marcque a retenu de sa première conjonction avec ladite Elisabeth Davoine deux enfants nommés Marie Joseph et Marie Anthoinette De Marcque, il leur a assigné à chacune d'icelles pour leur fourmouture la somme de quarante huit patars en une fois ce que ladite Marie Jeanne Dascotte sa future épouse a accepté et promis leur payer lorsqu'elles prendront état honorable.
 
Conditionné en outre entre lesdits futurs mariants que le dernier vivant d'eux deux jouira sa vie durant savoir ledit futur mariant des six pintes de terres labourables ci-devant déclarées et ladite future mariante de la pinte de terre en jardinage sur laquelle pinte de jardin ledit Pierre De Marcque sera tenu et obligé d'y faire bâtir une maison contenant deux places ou plus pour la demeure de sa dite future épouse pendant sa vie durant seulement. Toutes lesquelles promesses et choses dites les parties comparantes et futurs mariants ont promis respectivement tenir entretenir payer fournir et accomplir de point en point et par la manière dite par leur foi et serment sous l'obligation de leurs personnes et biens présents et futurs sur soixante sols tournois de peine à donner en renonçant à toutes choses contraires. Ainsi fait et passé à Cambray par devant les notaires royaux y résidant à Cambray soussignés le dix huit novembre mil sept cent quinze après lecture 
 
Suivent les marques de 
Pierre De Marcq 
Marie Jeanne Dascotte 
Jean Philippe Dascotte 
 
Suivent les signatures de 
A.Queulain 
B.Watier 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.