Formulaire de recherche

Contrat de mariage Jean DERECQ et Marie VAILLANT : 05.01.1704 [2E26-154]

Comparurent en leurs personnes Jean De Recq fils à marier de feu Félix et Marie Leduc demeurant à Wambay assisté de Philippe DeRecq son frère de Gabriel Dupas son beau-frère d'une part, et Marie Vaillant fille à marier de Claude et Marie Jeanne Felix demeurant à Cattenières assisté d'Andrien son frère d'autre part, et reconnurent que pour parvenir au mariage entre eux pour parlé qui se fera si notre mère la sainte Eglise y consente et accorde et avant qu'il y ait aucun engagement entre eux d'avoir convenu et traité sous les devises et conditions suivantes. 
 
Premièrement quant est des biens et portements dudit Jean De Recq il a déclaré d'avoir à lui appartenant deux mencaudées de terres labourables prises en quatre au terroir dudit Wambay tenant au chemin de Bohain et à deux mencaudées occupées par Jean Bais Item une rasière tenante à trois boistellées de Noël Théry et à neuf mencaudées de messieurs de St Géry. Item une boistellée de jardinage prise en deux mencaudées tenante à l'héritage Jean Bricout et au warescaix du seigneur qui est tout son portement de quoi sa future mariante a déclaré en être contente et apaisée.
 
Et au regard du portement d'icelle elle a déclaré qu'il lui appartient du chef de feue sa mère une boistellée de terres prises en demie mendée tenante à demie mencaudée de Jacques Philippe Ségard et à Pierre Dascotte. Déclarant en outre qu'elle a à elle appartenant …pièces de meuble qu'elle a acheté si comme .. … … et autres petites pièces de meubles, que ledit Claude père lui laissera suivre, et avec le foin existant dans son grenier pour par elle en jouir comme de sa vraie chose qui est son portement duquel le futur mariant a déclaré en être apaisé. 
 
Convenu et arrêté entre les parties qu'à dissolution de ce mariage le survivant d'eux deux demeurera seul et paisible en tous biens meubles et choses réputées telles et autres ce fera viager des immeubles que délaissera le prémourant à cela nonobstant toutes lois us et coutumes à ce contraire à quoi a été dérogé par ledit survivant de payer les dettes services et funérailles du décédé. Tout lequel contrat et choses dites les parties ont promis tenir et entretenir sous l'obligation sur soixante sols tournois de peine & renonçant à choses contraires aux présentes ainsi fait et passé à Cambray par devant le notaire royal soussigné le cinq de janvier mil sept cent quatre en présence des assistants soussignés requis pour témoins ayant été convenu que les futurs mariants seront obligés de loger chez eux Gabriel Dupas le reste de sa vie sans en tirer loyer. 
 
Suivent les signatures de 
Philippe Drecq 
Adrien Vaillant 
Cuissette (notaire) 
 
Suivent les marques de 
Gabriel Dupas 
Marie Vaillant 
Jean Derecq 
Claude Vaillant 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.