Formulaire de recherche

Contrat de mariage Antoine SEDENT et Maxellende DELAFORGE : 24.11.1701 [2E26-209]

Du vingt quatrième jour de novembre mil sept cent un. 
Comparurent en personne Antoine Sedan manouvrier fils à marier d'Amand et de Marie Anne Ségard conjoints ménagers demeurant à Cattenières assisté de ses dits père et mère d'une part, Maxellende Delaforge fille à marier de Philippe et de Jeanne Bricout aussi conjoints ménagers audit lieu accompagné de son dit père d'autre part, et reconnurent volontairement pour parvenir au mariage pourparlé qui au plaisir de Dieu se solemnisera de bref en face de notre mère la sainte Eglise si elle y consente entre lesdits Antoine Sedan et Maxelande Delaforge d'avoir traité et convenu des conditions suivantes. 
 
Premièrement quant est du bien et portement dudit Antoine futur mariant, ses dits père et mère lui donnent en avancement de ce mariage une boistellée de terre amazée de maison manable, prise en une mendée sise au terroir dudit Cattenières tenant à demi mendée occupée par Olivier Bricout et au warescaix du seigneur par devant et par bout à trois boistellées Marie Ego ainsi que ladite boistellée et son amazement se comporte pour en jouir sitôt ce mariage consommé à charge de payer annuellement sa part d'une rente foncière de quarante cinq pattars ..sur ladite mendée à demoiselle Hutin demeurant à Valenciennes. Item donnent encore à leur dit fils telle part droit et action qu'ils ont en une mendée de terres labourables qu'ils tiennent à ferme de messieurs du chapitre Notre Dame de Cambray size audit terroir tenant au jardin Jean Miroux, sept boistellées de la cure dudit Cattenières et par devant au warescaix ainsi qu'elle se comporte et en tel état qu'elle est actuellement advestie à blé, à charge d'en payer le rendage aux maîtres duquel portement ladite Maxelende assistée de son dit père a déclaré s'en tenir apaisée. 
 
Au regard du portement de ladite Delaforge ledit Philippe son père lui donne en avancement de ce mariage cinq boistellées de terres labourables prises en deux mendées et demie …en une pièce au terroir dudit Cattenières dont les autres cinq boistellées ont été donné en mariage à Michelle Delaforge aussi fille dudit Philippe, tenant à neuf mendées occupées par Jacques Philippe Ségard, à trois boistellées Nicolas Felix et à deux mendées Jean Hutin ainsi qu'elle se comporte pour en jouir sitôt ce mariage consommé, à charge de payer ce dont un obit peu valoir que l'on décharge annuellement en l'église de Notre Baltazard Du Pire, duquel portement ledit Sedan a pareillement déclaré s'en tenir pour apaisé. 
 
Ayant été conditionné et stipulé entre les parties que le dernier vivant des futurs mariants demeurera paisible propriétaire et possesseur, soit qu'il y ait enfant ou non de leur conjonction, de tous les biens meubles et effets mobiliaires et pour tels réputés que laissera le prémourant à charge des dettes obsèques et funérailles d'icelui. Tout lequel contrat anténuptial lesdites parties respectivement promettent tenir, entretenir, et ponctuellement accomplir par leur foi et serment sous l'obligation de leur personne et biens présents et futurs sur soixante sols tournois de peine à fournir à tel juge qu'il appartiendra renonçant à toutes choses contraires. Fait et passé en la ville de Cambray par devant le notaire royal y résident soussigné avec lesdites parties en présence de François Bricout et Philippe Joseph Houseau demeurant audit lieu, témoins pour ce requis et appelés les jour et an susdits. 
 
Suivent les signatures de 
Antoine Sedent 
Amand Sedent 
Philippe Delaforge 
François Bricout 
Houseau (notaire) 
 
Suivent les marques de 
Maxelande Delaforge 
Marie Anne Segard 
 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.