Formulaire de recherche

Antoine BARDOUX et Marie Thérèse CARDON : 09.11.1701 [2E]

Comparurent en leurs personnes Antoine Bardou fils à marier de Michel et Marie Lienon demeurant à Ligny icelui Antoine à Cattenières assisté de son dit père d'une part, Marie Thérèse Cardon fille aussi à marier de Philippe et de Marguerite Forrière demeurant audit Cattenières assistée et accompagnée de ses père et mère et de Jean Baptiste Cardon censier demeurant à Haucourt son oncle, reconnurent que pour parvenir au traité de mariage entre eux pourparler qui au plaisir de Dieu se fera et solemnisera en la face de notre mère la Ste Eglise si elle y consente et accorde, et avant qu'il y ait aucun engagement d'entre lesdits Antoine Bardou et Marie Thérèse Cardon d'avoir convenu sous les devises et conditions suivantes. 
 
Premièrement quant est des biens et portement dudit futur mariant, il a déclaré qu'il lui appartient une maison et héritage contenant une boistellée de terres séante au village de Saint Benin tenant au cimetière et au presbytère dudit lieu, et ledit Michel son père lui a promis et promet par ceste de lui donner et fournir en avancement de ce mariage la somme de cent florins lorsque le futur mariant aura trouvé de quoi en faire l'emploi par achat de quelques maison et jardin pour y faire sa demeure avec sa future épouse promettant en outre dès aussitôt qu'il sera établi en ladite demeure à acquérir de lui fournir et donner une estille de mulquinier avec un … de … qui est le portement du futur mariant duquel la futur mariante a déclaré en être apaisée. 
 
Et au regard du portement de ladite Marie Thérèse Cardon lesdits Philippe et Margueritte Forrière ses père et mère ladite femme de son mari autorisée ont promis et promettent de lui donner et fournir en avancement de ce mariage pour employer en achat quelque héritage la somme de cent cinquante florins. De plus lui laisseront jouir d'une mencaudée de ….à blé à prendre dans leur marché audit Cattenières dans leurs advesties les…de quatre années consécutives que lesdits père et mère laboureront et ensemenceront à leurs frais et charges par les futurs mariants d'en payer le rendage au propriétaire. Et après le décès et trépas desdits Cardon et sa femme ladite mariante partagera également ses frères et sœurs les biens qu'ils délaisseront en biens tant meubles que immeubles non disposés par les acquisitions au contraire qui est le portement d'icelle duquel le futur mariant a déclaré en être apaisé. 
 
Ce fait a été convenu qu'à dissolution de ce mariage le survivant soit à enfant ou non sera et demeurera seul et paisible en tous biens meubles, actions mobiliaires et réputés tels que délaissera le prémourant en payant les dettes et funérailles du décédé. Tout quoi les parties ont promis tenir et entretenir de point en point sous l'obligation de leurs biens présents et à venir sur soixante sols tournois de peine & renonçant à toutes choses contraires et ladite femme au droit du senatus Welleian à l'authentique si qua mulier à elle donné à entendre. Passé à Cambray par devant les notaires royaux soussignés le neuf de novembre mil sept cent et un. 
 
Suivent les signatures de 
Anthoine Bardoux 
Jean Baptiste Cardon 
Michel Bardoux 
Philippe Cardon 
Cuissette (notaire) 
Watier (notaire) 
 
Suivent les marques de 
Marguerite Forrière 
Marie Thérèse Cardon 
 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.