Formulaire de recherche

Contrat de mariage Pierre VAILLANT et Marie Jeanne DELEHACHE : 11.06.1701 [2E26-150]

Du onze de juin mil sept cent et un 
Comparurent en leurs personnes Pierre Vaillant jeune homme à marier fils de défunt Bernard et Marie Bardoux vivant conjoints demeurant au village de Cattenières accompagné de Philippe et Julien Vaillant ses frères et de Louis Desgardins censier son …d'une part, Marie Jeanne Delehache aussi fille à marier de feux Laurent et Marie Jeanne Godefroy vivant conjoints demeurant au faubourg de cette ville de Cambray du côté et par derrière la citadelle assistée et accompagnée de Jean Baptiste Lesne et Louis Dhennin ses tuteurs demeurant en la dite ville et au même faubourg d'autre part, et reconnurent volontairement que pour parvenir au mariage entre eux pourparlé et qui au plaisir de Dieu se passera et solemnisera en face de notre mère la Sainte Eglise si elle y assente d'avoir convenu et accordé en la forme et sous les devises et conditions ci-après déclarées.
 
Et premier quand est des biens et portement de mariage dudit Pierre Vaillant icelui a déclaré d'avoir à lui appartenant provenant de ses épargnes la somme de deux cents florins monnaie de Flandres même qu'il est bien et honnêtement accommodé d'habits et de linges dont et duquel portement ladite future épouse s'est contentée et apaisée sans qu'il soit besoin d'en faire autre déclaration. 
 
Et venant au portement de ladite Marie Jeanne Delehache icelle jointement ses dits tuteurs a déclaré d'avoir à elle appartenant en propriété de la succession de ses dits père et mère à l'encontre des ses autres frères et sœurs une demie mencaudée de terres en jardinage à prendre en trois mencaudées situées en deux pièces audit faubourg si comme une rasière amazée de maison, grange et étable tenante au jardin dudit Jean Baptiste Lesne d'autre à l'héritage Anne Isorez et à une rasière des veuves et hoirs Louis Vicot et une autre rasière tenante à la ruelle qui mène à Awoingt, au jardin Pierre Carlier et à celui d'Etienne Guilbault même que ladite future épouse occupe à titre de bail des pauvres de la Madeleine trois mencaudées de terres à usage de labeur séantes au même faubourg tenante à ladite ruelle et à deux mencaudées de pareilles terres occupées par Pierre Carlier et consors déclarant aussi ladite future mariante qu'elle a sa part à l'encontre que dessus dans tous les meubles meublants existants dans ladite maison où elle fait actuellement sa demeure et qu'elle a elle en particulier une paillasse, une couverte de laine et une paire de linceul outre ce elle est habillée et allingée suivant son état et condition. 
 
Ayant été convenu et accordé entre lesdites parties qu'à dissolution de ce mariage le survivant à hoirs ou sans hoirs de cette conjonction sera et demeurera seul et paisible propriétaire de tous les biens meubles, noms et actions mobiliaires du prémourant à charge par ledit survivant payer les dettes, obsèques et funérailles d'icelui. Tout lequel contrat de mariage clauses et conditions y portées lesdites parties comparantes ont promis et promettent tenir et entretenir par leur foi et serment sous l'obligation de leurs biens présents et futurs sur soixante sols tournois de peine à donner & renonçant à toutes choses contraires. Ainsi fait et passé audit Cambray par devant le notaire royal y résident soussigné les jour, mois et an susdits en présence des dénommés au préambule, témoins à ce requis et appelés. 
 
Suivent les signatures de 
Philippe Vaillant 
Decomblin (notaire) 
 
Suivent les marques de 
Pierre Vaillant 
Marie Jeanne Delehache 
Jean Baptiste Lesné 
Louis Dhennin 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.