Formulaire de recherche

Contrat entre Pierre Philippe SOYEZ et Véronique Joseph HAPPE : 11.02.1763 [2E26-61]

Par devant les notaires royaux résidents à Cambrai soussignés, furent présents Pierre Philippe Soyez fils à marier de feu Jean Philippe et d'encore vivant Marie Anne Vaillant, d'icelle assisté et accompagné demeurant à Niergnies, de Gilles Vaillant son oncle demeurant à Cattenières, de Jacques Soyez fermier audit Niergnies d'une part, Véronique Joseph Happe, fille aussi à marier de Nicolas et de Marie Mafille d'iceux assistée et accompagnée de Pierre Joseph Happe son frère de Pacquet Tellier son bel oncle et d'Adrien Griffart son beau frère demeurant audit Niergnies d'autre part, lesquels pour parvenir au mariage projeté et pourparlé qui se doit faire à bref terme entre lesdits Soyez et Happe sont convenus de ce qui suit.

Premièrement quant au port de mariage du futur époux, icelle sa mère déclare d'instituer le futur époux son héritier mobiliaire à l'exclusion de tous autres pour en jouir après sa mort seulement à condition de par le futur époux payer et retourner à Euphroisine Soyez sa soeur quarante florins, à lui payer fournir à son âge de majorité ou prise d'état honorable et au cas de mort de ladite Euphroisine avant sa prise d'état honorable ou âge de majorité, le futur époux sera déchargé de ladite somme de quarante florins et aucun de ses frères ou soeurs ne pourront la répéter pour telle cause ou raison que ce soit ou puisse être, qui est tout son port de mariage dont la future épouse s'est contentée.

Et au regard du port de mariage de ladite future épouse, icelui Pierre Joseph Happe son frère en considération de la cession faite aujourd'hui à son profit par son contrat de mariage par ladite future épouse, déclare de céder et abandonner et renoncer à part et droit qu'il a et pourrait avoir dans deux rasières de terre labourable au terroir de Niergnies à prendre dans quatre rasières à l'encontre dudit Adrien Griffart et Bernard Happe du côté de ce dernier tenant au chemin de Lesdain, la présente réserve se faisant au profit de ladite future épouse acceptante pour en jouir après la mort de ses père et mère et ces derniers promettent lui fournir cinq arbres au choix des dits père et mère à la première demande des futurs époux qui est tout son port de mariage dont le futur époux s'est contenté.

Convenu et conditionné que le survivant des futurs époux tant avec que sans enfant sera héritier mobiliaire et viager des immeuble que délaissera le prémourant à charge des dettes, obsèques et funérailles d'icelui, bien entendu que ledit survivant sera toujours héritier mobiliaire … … quand bien même l'un ou l'autre des futurs époux viendrait à mourir avant père et mère. A tout quoi les parties ont obligé leur personne et biens présents et futurs sur & renonçant &. Fait à Cambrai le onze février mil sept cent soixante trois, approuvant les mots quarante florins interligné à la seconde face.

Suivent les marques de Marie Anne Vaillant, Véronique Joseph Happe, Marie Mafille, Pacquet Tellier, Adrien Griffart, Marie Adrienne Soyez. Suivent les signatures de Jacques Soyez, Gilles Vaillant, Baret (notaire)

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.