Formulaire de recherche

Contrat de mariage : Baltazar LOBRY et Marie Claire BUSIN : 10-04-1717 [J1366-50]

A l’honneur de la Très Sainte Trinité

Le contrat de mariage d’entre Balthazar Lobry, garçon à marier, fils de Michel et de feue Françoise Busin, accompagné dudit Michel son père, résident à Haussy, d’une part, et Marie Claire Busin, veuve de Vaast Blas, demeurant à St Vaast en Cambrésis, assistée de Vaast Blas son neveu et compère d’autre part, s’est fait et conclut en la manière suivante.

Premièrement, pour port de mariage dudit Balthazar, il a déclaré comme étant seul et unique enfant demeuré, d’avoir à lui en propriété, savoir deux mencaudées et six pintes de terre labourable en quatre pièces au terroir dudit Haussy. Si comme une demie mencaudée au pré du Bocquet tenant à mencaudée et demie des veuves dudit Haussy et aux six des hoirs d’André Dautel. Item demie mencaudée ou environ tenu pour jardin tenant à Noël Biseau et à Simon Coclet. Item demie mencaudée et deux pintes aux longues pierres tenant à sept boisteaux qu’occupe François Douay, ci-devant feu .. et à Jacques Dubreucq. Et finalement cinq pintes de terres en labour tenant à maître Laurent Deloffre et à Pierre Morcrette. Desquelles parties ledit Michel père déclare de quitter et renoncer à tous tels droits de viager qu’il y peut avoir dès à présent au profit dudit son fils consolidant l’usufruit à la propriété. Et à l’instant ledit fils, futur mariant, a déclaré que sa dite future épouse sera viagère desdites parties immobilières au cas de survivance dernière d’icelui, tant à hoirs que sans hoirs et demeurera libre de ses actions mobiliaires.

Et quant au port de mariage d’icelle Busin, elle a déclaré d’avoir à sa liberté par voie d’arrentement tenue de l’église dudit St Vaast, trois boisteaux de jardin et héritage amazé de maison, autres édifices, situés audit lieu tenant à Thomas Marquaille, à pareille terre de ladite église que tient Henri Busin et au chemin de Solesmes à Cambrai, lequel héritage avec tous autres meubles qu’elle a à elle, noms et actions tels réputés généralement. Elle les donne, cède et quitte audit Lobry son futur mari pour lui, ses hoirs, ayant cause à toujours et au cas de survivance dernière en faire sa pure volonté à la charge de la rente annuelle affectée sur le susdit héritage tenu, icelui héritage, action mobiliaire, et comme icelle a trois garçons à marier retenus de son mariage précédent, il leur a été fixé et limité pour droit de formoture et à chacun d’iceux la somme de six patagons de quarante huit patars la pièce, payable sitôt qu’ils choisiront état de mariage ou autre honorable, et en cas de mort de l’un ou deux les survivants d’iceux en seront ou sera héritier pour lesdites formotures, moyennant qu’ils vinssent décéder à marier, et au moyen de quoi ils n’auront aucune part ni prétention auxdites actions mobiliaires cédées ci-dessus à icelui Lobry, qui par ce moyen il restera paisible en tout.

Promettant aller avant par les futurs mariants audit leur futur présent mariage, et d’accomplir les ports, devises et conditions ci-dessus sans y contrevenir. A quoi ils se sont obligés réciproquement et respectivement pour autant qu’ils en ont promis sur vingt cinq de peine à donner à justice et quinze de renforcement de … serment et renonçant &. Ainsi fait et passé audit Haussy dans l’étude du notaire royal y résident en sa présence et des hommes de fief de Hainaut soussignés après lecture, y ayant les futurs conjoints apposés leur marque ordinaire pour ne savoir écrire le dix avril dix sept cent dix sept.

Suivent les marques de Balthazar Lobry, Marie Claire Busin, R.Deloffre (notaire).

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.