Formulaire de recherche

Contrat de mariage entre Jean HUTIN et Antoinette LANGLET : 04-04-1692 [2E26-176]

A l’honneur de Dieu et de la glorieuse vierge Marie.

Comparurent en leurs personnes, Jean Hutin veuf de feue Marie Gilliard, demeurant à Walincourt, assisté de Simon, Marie Marguerite et Marie Catherine Hutin ses enfants qu’il retient de ladite feue Gilliard sa femme, iceux accompagnés et assistés de Pierre Hutin son père et de Jacques Gilliard son compère d’une part, et Antoinette Lenglet, fille à marier de défunts Aubert Lenglet et Marie Lefebvre ses père et mère en leur vivant conjoints demeurant à Selvigny, icelle accompagnée de Robert Villain mayeur de la terre et seigneurie, pays et baronnie d’Esnes son oncle et Jean Lefebvre son cousin et parrain et de Pacquet Boniface aussi son cousin d’autre part. Tous lesquels parents et amis sont d’une part et d’autre part ce jourd’hui assemblés par ensemble pour traiter et accorder les devises, promesses et conditions d’un traité de mariage entre ledit Jean Hutin et ladite Antoinette Lenglet pour parler qui, au plaisir de Dieu, se fera et solennisera en face de notre mère la sainte Eglise catholique, apostolique et romaine si elle y assente entre lesdits futurs mariants en la forme et manière que s’en suit.

Et premier, quand est du bien et portement de mariage dudit Jean Hutin, icelui a dit et déclaré qu’il a pour portement en ce présent son mariage à savoir trois estilles chargées présentement de fils … et … de mulquinier, ensemble plusieurs toiles du même estille portant le tout à la somme de deux cents florins ou environ, monnaie de ce pays et comté de Cambrésis. En outre, icelui a encore déclaré qu’il a encore bien pour la valeur de cent florins plus ou moins de plusieurs espèces de grains qu’il a chez lui. Item, icelui a encore dit et déclaré qu’il a acheté toute une certaine mencaudée de terre labourable …. à en faire et déposer à sa propre volonté selon que ce plus amplement repris et déclaré dans l’embrévure fait et signé par les mayeurs et échevins de Walincourt, icelle à prendre et éclipsée en trois mencaudées de Jean Legrand … est parti à la table du Roi, d’autre aux terres de Philippe Lorquin et aux terres d’Antoine Gilliard. Bien entendu que si ledit Hutin venait à décéder sans hoir procréé en lignage du mariage de ladite Lenglet sa future épouse en ce cas il lui donne en pur don irrévocable toute ladite mencaudée de terre ci-dessus déclarée pour par elle en jouir, user et disposer … ainsi qu’elle trouvera ... et pour ladite donation être valable icelui Hutin a promis d’en faire passer tout bon devoir de loi requis et prétendu à ladite Lenglet sa future épouse auparavant ses épousailles.

Item, ledit Jean Hutin a assigné et assigne pour formoture mobiliaire à ses dits enfants, à savoir audit Simon la somme de vingt florins et auxdites Marie Marguerite et Marie Catherine chacune la somme de quarante florins à leur bailler et devoir aux jours qu’ils prendront état honorable en mariage ou en religiion à prendre et percevoir sur tout le plus clair et apparant bien meuble desdits futurs conjoints. Et au cas que l’un desdits enfants viendrait à décéder auparavant avoir pris ledit état honorable, en ce cas, les survivants seront héritiers les uns des autres de ladite formoture chacun par égales portions.

Et au regard du bien et portement de mariage de ladite Antoinette Lenglet, icelle avec ses dits parents et amis dessus nommés ont dit et déclaré qu’icelle Lenglet compte et appartient à savoir la somme de vingt pattacons à prendre et retenir des mains dudit Robert Villain son oncle précédemment … à lui aimablement prêté par feue Marie Lefebvre mère d’icelle et ses autres enfants, laquelle somme payable par ledit Villain à deux termes et paiements égaux, savoir dix pattacons au jour de Saint Rémy prochain venant du présent an mil six cent nonante deux et les autres dix pattacons à pareil jour de l’an ensuivant. Si qu’il a promis de faire comme sa prorpre dette toute … et manifeste intention à l’exécution de cette présente ………à la première réquisition que loi en sera faite aux ...

Item a encore dit et déclaré qu’elle a encore tout prestement la somme de soixante florins ou environ de laquelle somme icelui Hutin …. pour bien content et apaisé.

Et, en réciproque de la donation que ledit Hutin lui a fait de ladite mencaudée de terre ci-dessus déclarée, elle lui a aussi donné et donne en pur don irrévocable toutes les parts, droit, nom et action qu’elle a pu avoir en la maison, jardin et héritage où elle fait à présent sa demeure et résidence audit Selvigny, venant de la succession de sesdits défunts père et mère, tenant à la terre et au jardin de Michel Lenglet, d’autre au jardin des dames et religieuses de Saint Julien en Cambrai et par devant à la rue qui mène dudit Selvigny audit Walincourt, pour par ledit Hutin en jouir, user et posséder perpétuellement et à toujours de ladite part et portion de ladite maison, jardin et héritage ci-dessus déclarée, et en cas que ladite Antoinette Lenglet, sa dite future épouse, viendrait à décéder sans hoir auparavant son susdit futur époux procréé de leurs deux chaires conjointement ensemble et pour assurance de quoi icelle a promis de lui en faire et passer tous bons devoir de loi requis et prestement auparavant leurs épousailles.

A été aussi devisé et conditionné entre lesdits futurs conjoints le dernier survivant d’eux deux sera et demeurera en la paisible possession et propriété de tous et de chacuns des biens meubles qui sera trouvé au jour du décès et trépas du premier mourant à la charge des dettes, obsèques et funérailles d’icelui … et moyennant payer et décharger lesdites formotures ci-dessus mentionnées et non autrement.

Tout lequel traité de mariage et clauses mentionnées que lesdites parties ont respectivement promis tenir, entretenir, payer, fournir et accomplir ... de point en point par leur foi et serment sans aller au contraire promettant en outre lesdites parties de ratifier ce présent contrat par devant le noraire soussigné qu’il appartient. Fait audit Selvigny en présence de Pierre … et des parents et amis ayant intervenu comme témoins ce quatrième jour du mois d’avril mil six cent nonante deux.

Suivent les marques et signatures de Jean Hutin, Antoinette Lenglet, Pierre Hutin, Jacques Gilliard, Robert Villain, Jean Lefebvre, Pacquet Boniface et George Delbart.

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.