Formulaire de recherche

Partage entre les héritiers de Noël DELEHAYE et Jeanne TOILLIEZ : 30-03-1678 [2E26-25]

Le trentième jour du mois de mars mil six cent septante huit, par devant moi notaire et témoins ci-après nommés, comparurent par ensemble à Bertry, Pierre, Antoine Delehaye, Oger Hennino Catherine Delehaye sa femme, Jean Realle Marguerite Delehaye sa femme, Michelle Delehaye, Pierre Commet et Antoine Delehaye au nom et comme tuteurs des héritiers de Marie Delehaye, que Dieu absolve, lesquels comparants, de leur bon gré, pour et afin d’éviter aux querelles, débats, aliénation de l’amitié tant recommandée de Dieu agréable aux hommes si proches que sont ci-devant nommés comme frères et sœurs. Savoir qu’iceux comparants ont, ce dit jour, fait partage et partagé tous les biens et héritage qui voulait être et appartenir à feu Noël Delehaye et Jeanne Toilliez, leurs père et mère que Dieu absolve étant sur la seigneurie dudit Bertry et après avoir jeté lots et sort par ensemble à qui tomberait à choisir le premier dont la déclaration s’en suit ci-après.

1 - Primes, item que ledit Antoine Delehaye lui est tombé échues trois mencaudées sur l’héritage amazé de maison, chambre, écurie, étable à brebis, et autres édifices qui voulait être à feu son père et mère, à prendre lesdites trois mencaudées de haut en bas tenant d’une lisière au jardin de Jean François et Isaïe Lanniau et d’un de bout à la rue allant à Cambrai. Tout ainsi que se peut étendre lesdites trois mencaudées à condition de ce que lesdites peuvent devoir.

2 – Item, une mencaudée à Michelle Delehaye à prendre du long lesdites trois ci-devant dont ladite mencaudée a été vendue par Noël et sa femme audit Antoine Delehaye au profit de ladite Michelle Delehaye. Tout ainsi que ladite mencaudée se peut être étendre pour jouir ledit Antoine Delehaye.

3 - Item une mencaudée à Marguerite Delehaye à prendre icelle du long de ladite ci-devant. Tout ainsi que ladite mencaudée se peut étendre pour en jouir prestement.

4 - Item une mencaudée à Catherine Delehaye à prendre icelle du long de celle de Marguerite. Tout ainsi que ladite mencaudée se comporte pour ladite Catherine et ses hoirs en jouir à toujours aux charges que dessus.

5 - Item une mencaudée aux héritiers de feue Marie Delehaye, savoir Antoine, Marie Jeanne et Jeanne Hutin, pour de ladite mencaudée profiter à eux échue et tombée comme les autres, à prendre icelle du long d’icelle ci-devant.

6 - Item une mencaudée tombée à Pierre Delehaye à prendre du long d’icelle desdits héritiers avec la haie en longueur du long du champ pour d’icelle mencaudée en jouir prestement et à toujours à condition que lesdites terres ici déclarées chacune mencaudée payera au prorata l’un de l’autre de toutes les redevances tant seigneuriales qu’autres. Ainsi devisé.

Et pour les terres au champ, la déclaration s’en suit chacun l’un après l’autre.

1 - Premier, item une mencaudée tombant audit Pierre Delehaye sur le terroir dudit Bertry à prendre dans deux mencaudées à partir avec Antoine son frère tenant en lisière à quatre mencaudées occupées par Adrien Sagniez et Melchior Lenglet et d’autre de bout à Arnould Hutin. Tout ainsi qu’elles se comptent. Item une rasière tenant aux terres des pauvres dudit Bertry d’un de bout et à Pierre Taisne pour ledit Pierre profiter à toujours.

2 - Item une mencaudée tombant audit Antoine à prendre dans deux mencaudées à partir à son dit frère Pierre tenant aux terres occupées par Adrien Sagniez et Melchior Lenglet pour ledit Antoine faire son profit. Item la sixième partie audit Antoine du jardin Martin Segard à prendre au de bout du côté du champ. Si, a ledit Antoine autre sixième partie audit jardin prise entre les héritiers de Marie Delehaye et Oger Hennino, pour lesdites deux sixièmes profiter à toujours.

3 - Item, la sixième partie tombée aux héritiers de Marie Delehaye audit jardin Martin à prendre entre Antoine et Michelle Delehaye pour icelle sixième partie profiter à toujours. Item auxdits héritiers leur est échu le jardin Mahet tenant au jardin de la veuve de Melchior Pruvot et à la rue allant à Clary pour eux en jouir à toujours. Item une mencaudée appartenir auxdits à prendre dans trois mencaudées à partir avec Oger et Jean Realle à condition qu’icelle mencaudée devra retourner quarante patars audit Jean Realle, pour lesdits héritiers profiter d’icelle mencaudée, à prendre en lisière du long les héritiers de Philippe Lefebvre et tenant audit Oger Hennino. Item est échu auxdits enfants mineurs de la maison mortuaire de feux leurs grand-père et grand-mère, savoir Noël Delehaye et Jeanne Toilliez. Savoir leur est du pour leurs parts des biens meubles la somme de vingt cinq florins, savoir Antoine Delehaye leur payera vingt trois florins et treize patars et Pierre Commet fournira le reste jusqu’à pleine satisfaction desdits 27 florins. Item leur revient encore de secourgeon vendu la somme de quinze florins moins un patar redevable par ledit Antoine Delehaye. Item revient pour la valeur de trois blanches bêtes la somme de douze florins dus par ledit Antoine Delehaye.

Item leur revient quatre mencauds d’orge pour une partie de leurs mencaudées dans lesquelles étaient semées en orge dépouillés par ledit Antoine Delehaye dont ledit Antoine doit payer lesdits quatre mencauds d’orge ci-devant et pour le mars ledit Antoine a promis pour l’advestie savoir l’orge et valable pour cette année trente huit patars. Item ledit Antoine leur doit pour leur partie du jardin Mahet 33 patars un quart. Item que Pierre Commet doit auxdits mineurs six mencauds et une botte de blé qui leur revient de ladite maison mortuaire, ledit blé au prix de trois florins cinq patars. Ledit Pierre Commet a payé vingt patars pour faire passer le jardin Mahet pour le plus grand profit desdits enfants. Item ledit Antoine doit auxdits mineurs une vasseau de blé au prix de cinquante patars le mencaud pour ledit vasseau 25 patars.

4 – Item est tombé et échu à Michelle Delehaye, savoir une mencaudée audit terroir proche du pré Caudron tenant aux terres de Nicaise …. et audit Antoine Delehaye tout ainsi qu’elle se contient pour ladite Michelle profiter à toujours à condition que ladite mencaudée retournera vingt florins, savoir dix florins à Pierre et dix florins à Antoine. Si, a échu à ladite Michelle un petit jardin en cette seigneurie tenant au jardin de Théodore Noyelle et à François Mairesse, tout ainsi que ledit jardin se comporte encore de haies d’un côté et d’un de bout. Item, icelle a la sixième partie au jardin Mahet à prendre entre les héritiers de Marie Delehaye et Jean Realle pour d’icelle partie profiter ladite Michelle.

5 – Item est tombée et échue à Oger Hennino à raison de Catherine Delehaye sa femme, une mencaudée audit terroir à prendre dans trois mencaudées, savoir au mittant entre les héritiers de Marie Delehaye et Jean Realle, à condition que ladite mencaudée devra retourner quarante patars à Jean Realle. Tout ainsi que ladite mencaudée se comporte à partir avec lesdits héritiers et ledit Jean Realle. Item, une autre mencaudée tombée et échue audit Oger advestie en blé tenant audit Antoine Delehaye et aux terres du seigneurs dudit Bertry, tout ainsi qu’elle se comporte à condition que ledit Oger devra retourner à ses cohéritiers cinq vasseaux de blé. Item, ledit a la sixième partie au jardin Mahet à prendre du long la rue allant au moulin pour d’icelle partie en jouir à toujours.

6 – Item est tombée et échue à Jean Realle et Marguerite Delehaye sa femme, une mencaudée de terres audit terroir à prendre dans trois mencaudées ici devant déclarées à partir avec Oger Hennino et les héritiers de Marie Delehaye tenant aux terres d’Arnould hutin pour en jouir comme dessus. Item aussi une autre mencaudée tenant à trois mencaudées fief de Pierre Delehaye et à une mencaudée des héritiers de Sainte Gallet pour en jouir comme devant. Si a ledit la sixième partie au jardin Martin à prendre à l’encontre dudit Antoine et Michelle Delehaye pour profiter comme dessus.

Tous lesquels comparants ci-dessus nommés ont promis et promettent tenir, maintenir toutes devises ici conditionnées. Même se sont obligés chacun en son regard et tous d’un commun accord. Même lesdits Antoine Delehaye et Pierre Connet ont promis faire le profit desdits héritiers de Marie Delehaye. A quoi lesdits comparants ont obligé leur corps biens es mains de moi notaire sur soixante sols tournois de peine à donner & renonçant &. Fait, reconnu, recordé et passé audit Bertry, témoin Antoine Toilliez, et les présentes parties ici nommée le jour que dessus.

Suivent les marques et signatures de Pierre Commet, Pierre Delahaye, Barbe Rousseau, Antoine Delehaye, Oger Hennino, Michelle Delehaye, Jean Realle, Antoine Toilliez, Marguerite Delehaye, Antoine Delehaye, F.Mairesse (notaire).

 

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.