Formulaire de recherche

Contrat de mariage Ogez HENNINOT et Marie Françoise LEDUC : 24.11.1706 [2E26-144]

Comparurent personnellement Ogez Henninot fils à marier de Jean et feue Marie Richez d'icelui son père accompagné et de Paul Parent son cousin et compère demeurant à Clary d'une part, Marie Françoise Leduc fille aussi à marier de François et Marie Rousseau d'iceux ses père et mère assistée et accompagnée de Jacques Henninot son oncle de Jean Hego son cousin avec Thomas Bans aussi cousin et d'Antoine Hustin son beau frère demeurant à Cambray et lesdits Leduc et Henninot au village de Cattenières d'autre part, et reconnurent que pour parvenir au mariage traité et pourparlé, qui au plaisir de Dieu se doit de bref solemniser en face de notre mère la Ste Eglise si elle y consente entre lesdits Ogez Henninot et Marie Françoise Leduc, d'avoir fait les portements promesses et conditions suivantes.
 
Premièrement quand au bien et portement dudit Ogez futur mariant icelui et son dit père ont dit et déclaré qu'il a à lui appartenant certain jardin amazé de maison, chambres estables et d'une grange contenant avec un autre jardin y joignant cinq boistellées de terres ou environ séparé d'une haie …situé audit Clary tenant à l'héritage Jacques Prevost d'un côté et d'autre à celui des hoirs Pierre Poulain par devant au warescaix du seigneur appelé …., ainsi que le tout se comporte et extend, à la réserve d'un tiers de tout ledit jardin et héritage que ledit père retient pour sa demeure et usage sa vie durant tant seulement. Si ont déclaré que comptent et appartiennent encore audit futur mariant en propriété quatorze mencaudées de terres à labourer ou plus séantes en plusieurs pièces audit terroir dudit Clary et Montigny à la réserve aussi de quatre mendées et demie dont ledit père se retient la jouissance et usufruit sa vie durant à son choix pour une fois seulement. Plus ledit père cède et donne audit futur mariant son fils tout et quelconques les estilles de mulquiniers avec les instruments et outils nécessaires y servant comme aussi tous les meubles meublants existant en sa maison, desquels meubles toutefois ledit père pourra se servir et user aussi sa vie durant, et de lui fournir et livrer du blé pour … lesquels futurs mariants jusqu'à l'août prochain mil sept cent sept. Ayant ledit futur mariant assigné et assigne à sa dite future épouse trois mencaudées desdites terres labourables à la roye avec tout ledit jardin, maison, grange et héritage devant nommé excepté ledit tiers pour par elle en jouir à titre de douaire à hoirs et sans hoirs sa vie durant, et dont il promet d'en passer les devoirs de loi en cas de besoin dont et duquel portement ladite future épouse assistée comme dit est, se tient contente et apaisée sans en faire ici plus ample ni particulière déclaration. 
 
Et au regard du portement de ladite Marie Françoise Leduc future mariante, ses dits père et mère ont promis et promettent ladite femme autorisée de son dit mari, de lui payer et compter en avancement du présent mariage la somme de cinq cent cinquante florins une fois monnaie de Flandres savoir présentement après ledit mariage consommé, la somme de deux cents florins et le surplus à la réquisition des futurs mariants lorsqu'ils en auront besoin à leur trafic et au plus grand profit et utilité, duquel portement ledit son futur mari se tient aussi content sans plus le déclarer ni spécifier. 
 
Ayant au surplus été dit convenu et conditionné entre les parties contractantes que le survivant des futurs conjoints sera et demeurera aussi bien sans qu'à hoirs de la présente conjonction, en la possession et jouissance paisible de tous les biens meubles, terres à cense, effets et actions mobiliaires que délaissera le premier décédant, en payant par ledit survivant toutes dettes, obsèques et funérailles dudit prédécédé et rendant aux plus proches parents d'icelui les trois meilleurs pièces d'habillement ayant servi et servant à son corps. Lequel contrat de mariage et conditions lesdites parties respectivement comparantes ont promis et promettent tenir….. et accomplir par leur foi et serment sous l'obligation de leurs personnes et biens présents et futurs sur soixante sols tournois de peine en renonçant à toutes choses contraires, notamment ladite femme au droit du senatus consul Velleyan et à l'authentique si qua mulier à elle expliqué. Fait et passé audit Cambray par devant le notaire royal y résident soussigné en présence des personnes et parents devant nommés requis et …aussi pour témoins le vingt quatre de novembre mil sept cent six. 
 
Suivent les signatures de 
Oge Henninot 
Jean Henninot 
François Leduc 
Cocqueau (notaire) 
 
Suivent les marques de 
Marie Françoise Le Duc 
Marie Rousseau 
Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.