Formulaire de recherche

Visite des chemins : 25-06-1695 [4G2832]

L'an mil six cent quatre vingt quinze le vingt cinquième du mois de juin, nous Jacques Francqueville, licencié es droit, bailly général du vénérable chapitre de l'église métropolitaine de Cambrai, accompagné de maître Quentin Sart, homme de fief desdits seigneurs du chapitre, à la requête de maître Ferdinand Nicolas Michel, procureur d'office du même chapitre, nous sommes, en qualité de commissaire député par messieurs les hommes de fief, transportés à cheval du village de Cambrai à Cattenières où avons fait venir Jean Hennino, arpenteur, à effet de voir et faire mesurer les emprises faites sur le chemin par divers particuliers tant dudit Cattenières que d'autres lieux, ou étant avons fait venir François Leduc, mayeur dudit Cattenières, et deux échevins pour nous indiquer les noms de ceux qui occupent lesdites terres aboutissant au chemin qui sont de la juridiction desdits seigneurs du chapitre, et puis nous sommes transportés sur le chemin du bois ou avons remarqué que

  • François Fievet à emprise sur ledit chemin dix verges douze pieds de long et quatre pieds de large triangulairement faisant une verge un pied et quatre vingtièmes.

  • Thomas Ségard treize verges trois pieds de long et six pieds de large triangulairement faisant une verge et dix neuf pieds en quarure.

  • Marie Leduc, six verges de long et cinq pieds de large triangulairement faisant quinze pieds en quarure.

  • Jacques Philippe Segard, trois verges quinze pieds de long et cinq pieds de largeur composant et faisant neuf pieds en quarure.

  • François Leduc trois verges seize pieds de long et trois pieds et demi de large triangulairement faisant six pieds trois vingtièmes en quarure.

  • Marie Leducq neuf verges de long trois pieds et demi de large faisant une verge deux pieds et huit vingtième en quarure.

Puis nous nous sommes transportés sur le chemin menant d'Estourmel à Haucourt ou avons remarqué que :

  • Jacques Philippe Ségard a emprise le long de son champs seize pieds de long et huit pieds de large outre la borne faisant soixante quatre pieds en quarure.

  • Philippe Cardon onze verges de long et huit pieds de large triangulairement faisant deux verges quatre pieds en quarure.

  • Item ledit Cardon six verges de long et six pieds de large faisant dix huit pieds en quarure.

De là nous nous sommes transportés sur le chemin de Cattenières à la cense de Bezin où avons remarqué que

  • Jean Hutin a levé le gazon au long du champ qu'il occupe y abouttissant sur la longueur de vingt quatre verges.

Puis retournant par le chemin dudit Cattenières à Cambrai avons remarqué que :

  • Marie Lenglet demeurant à Cattenières a emprise trois verges quatorze pieds de long et cinq pieds de large faisant en quarure neuf pieds et cinq vingtièmes faisant un quart de pied.

  • Philippe Leduc demeurant à Estourmel quatre verges de long et quatre pieds de large faisant en quarure huit pieds.

 

En foi de quoi avons signé avec ledit arpenteur qui nous a assuré être arpenteur juré de la ville du Quesnoy les jour, mois et an susdits.

 

Suivent les signatures de Francqueville, Q.Sart, Jean Hennino et Derocourt (notaire)

Hotel - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.